FOOTBALL

VIDÉOS | La Juve s’impose dans la douleur contre l’Inter, Lukaku marque et provoque une expulsion

VIDÉOS | La Juve s’impose dans la douleur contre l’Inter, Lukaku marque et provoque une expulsion

Un bon match de Big Rom, malgré la défaite. AFP

En attendant le match de Naples dimanche, la Juventus s’est replacée dans la bataille pour la Ligue des champions samedi grâce à sa victoire douloureuse face à l’Inter Milan (3-2) lors de la 37e journée du championnat d’Italie.

Ce succès permet aux Bianconeri de prendre la quatrième place avec deux points d’avance sur Naples (5e, 73 pts), qui se déplace à Florence dimanche (12h30), et de recoller à l’AC Milan (3e, 75 pts), qui affronte Cagliari dimanche (20h45).

En cas de victoire de ses deux rivaux, la Juventus retrouverait la 5e place et devrait l’emporter lors de la 38e et dernière journée de championnat, en espérant un faux-pas de Naples et de l’AC Milan.

La passation de pouvoir avec l’Inter d’Antonio Conte, qui vient de lui ravir le scudetto après neuf titres consécutifs, a débuté à l’avantage de la Juve grâce à un pénalty, en deux temps, de Ronaldo (24e).

L’Inter est revenue au score après un autre pénalty, transformé par Romelu Lukaku (36e). Dans le temps additionnel de la première période, Juan Cuadrado a profité d’un contre favorable pour envoyer une frappe lointaine au fond des filets (48e).

En seconde période, la Juve a longtemps tenu, pourtant réduite à dix après l’exclusion de Rodrigo Bentancur pour une faute sur Lukaku (56e), face aux vagues incessantes des Nerazzurri, mais elle a cédé sur un centre dévié par Giorgio Chiellini dans son propre but (84e).

Les joueurs d’Andrea Pirlo ont finalement repris l’avantage grâce à un pénalty généreux transformé par Cuadrado (88e). Les intéristes ont également fini à dix après l’exclusion de Marcelo Brozovic (92e).

Samedi après-midi, l’Atalanta Bergame a obtenu son billet pour la prochaine Ligue des champions avant même la dernière journée de championnat d’Italie en s’imposant sur la pelouse du Genoa (4-3).

Les Bergamasques ont déroulé en première mi-temps en menant 3 buts à 0 grâce à Duvan Zapata (9e), Ruslan Malinovskyi (27e) et Robin Gosens (44e). Au retour des vestiaires, les entrants ont fait la différence: un doublé d’Eldor Shomurodov (48e, 84e) et Goran Pandev (67e) pour le Genoa et Mario Pasalic pour l’Atalanta (51e).

La «Dea» conserve sa deuxième place (78 pts) et prend provisoirement trois points d’avance sur l’AC Milan qui reçoit dimanche soir Cagliari (15e).

Même en cas de victoire des Rossoneri lors des deux prochains matches, l’Atalanta est assurée de jouer la Ligue des champions à la faveur d’une différence particulière favorable, qui leur permet d’aborder plus sereinement la dernière journée de Série A, le 23 mai, face à l’AC Milan.

Nos dernières videos