CORONAVIRUS

Italie, Grèce, France, etc.: le point sur les dernières évolutions des mesures de confinement

Italie, Grèce, France, etc.: le point sur les dernières évolutions des mesures de confinement

Sur l’île de Crète, les premiers touristes commencent à affluer. AFP

À l’instar de la Belgique, plusieurs pays européens ont décidé d’assouplir leurs règles en matière de confinement. L’objectif: lancer une saison touristique particulièrement attendue. On fait le point sur les dernières évolutions.

Tandis que les autorités belges ont annoncé ce début de semaine vouloir desserrer l’étau à partir du 9 juin et voir toute une série d’assouplissements liés aux mesures sanitaires entrer en vigueur, qu’en est-il chez nos voisins et ailleurs en Europe ou dans le monde?

Ceux qui assouplissent les mesures en vigueur

En prévision de l’ouverture de la saison touristique et grâce à l’avancée des campagnes de vaccination, plusieurs pays ont décidé, à l’instar de la Belgique, d’autoriser certains assouplissements.

À partir de dimanche, l’Italie n’obligera par exemple plus les touristes à observer une quarantaine de cinq jours comme actuellement en vigueur. En plus des aéroports de Rome et Milan, ceux de Naples et Venise vont par ailleurs rouvrir aux voyageurs considérés comme «Covid-free» en provenance des États-Unis, du Canada ou encore des Émirats arabes unis: les voyageurs devront ainsi présenter un test PCR négatif tant lors de l’embarquement que lors de leur arrivée sur le sol italien.

Depuis lundi dernier, l’Espagne a quant à elle mis fin à l’état d’urgence, permettant à nouveau les déplacements sans autorisations nécessaires entre les différentes régions du pays.

La Grèce, 7 mois plus tard

Tout comme l’Italie et l’Espagne, la Grèce a levé ce vendredi, après sept mois de confinement, toutes ses restrictions de circulation dans le but de lancer une saison touristique très attendue. Une preuve de vaccination ou d’un test négatif demeure toutefois nécessaire pour voyager à l’intérieur du pays.

Cette réouverture du territoire nationale s’accompagne en outre d’une accélération de la vaccination dans les nombreuses îles du pays, où les autorités espèrent avoir vacciné l’ensemble de la population d’ici fin juin. À l’heure actuelle, un tiers environ de la population globale (3.8 millions sur 11) a reçu sa première dose de vaccin.

Italie, Grèce, France, etc.: le point sur les dernières évolutions des mesures de confinement
En Grèce, la vaccination connaît un coup d’accélérateur dans les îles. Reporters / DPA

L’Angleterre malgré le variant indien

Outre-Manche, c’est l’Angleterre qui s’apprête également à franchir une nouvelle étape dans son plan de déconfinement. Malgré une recrudescence jugée préoccupante du variant indien dans le nord-ouest du pays, Londres a autorisé à partir de ce lundi la réouverture des musées, des hôtels et des stades sportifs.

Enfin, de l’autre côté de l’Atlantique, les États-Unis vont supprimer le port du masque obligatoire pour les personnes entièrement vaccinées, soit 35% de la population. le port du masque reste en revanche recommandé dans les transports en commun, ainsi que dans les gares et les aéroports.

Ceux qui renforcent

Si nos voisins français ont également planifié de prochains assouplissements dans leurs mesures anti-corona comme la réouverture du secteur horeca le 19 mai prochain, les autorités ont décidé de renforcer les conditions d’accès au territoire pour les ressortissants de plusieurs pays (Afrique du Sud, Argentine, Bahrain, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Inde, Turquie et Uruguay notamment).

Italie, Grèce, France, etc.: le point sur les dernières évolutions des mesures de confinement
En France, les bars, cafés et restaurants se préparent à rouvrir mercredi prochain. AFP

Le dispositif de testing avant d’embarquer à destination de la France a lui aussi été renforcé: désormais, il faudra pouvoir présenter un test PCR négatif de moins de 36 heures ou bien un test antigénique négatif de moins de 24 heures en plus d’un test PCR négatif de moins de 72 heures. La liberté de déplacements sur le territoire hexagonal pour les ressortissants de l’Union européenne reste quant à elle maintenue.

Le Japon sous pression à 3 mois des JO

En Inde, où le manque de vaccins se fait cruellement ressentir malgré le lancement de la campagne du Spoutnik V, le pays demeure confiné, tout comme à Singapoure où les mesures visant à protéger la population du virus et de ses variants ont été récemment renforcées.

Enfin, au Japon, l’état d’urgence a été élargi à trois nouveaux départements, et ce à moins de trois mois du début des Jeux olympiques de Tokyo: «Nous avons décidé d’ajouter les départements de Hokkaido, Okayama et Hiroshima à ceux déjà sous état d’urgence» jusqu’au 31 mai, a annoncé le Premier ministre nippon Yoshihide Suga.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos