FOOTBALL

VIDÉO | Le Standard impuissant face à Malines, qui prend la tête des Europe play-off

Malines s’est imposé 1-2 sur la pelouse du Standard. Les Malinois prennent la tête de ces Europe play-off alors que les Rouches sont derniers.

Après la défaite d’Ostende à Gand en ce début de journée, le Standard avait l’occasion de réaliser la bonne opération dans ces Europe play-off. Au final, c’est donc Malines qui prend la tête de ces Europe play-off. Au classement, le Standard est quatrième avec 28 points alors que Malines, lui, compte 31 unités. Les Rouches devront tout gagner s’ils veulent remporter ces play-off 2.

Bodart se loupe

Alors que Wouter Vrancken a logiquement conservé son équipe, Mbaye Leye a, lui, décidé de titulariser Siquet, Muleka, renvoyant Delferriere sur banc et Calut dans les tribunes. Si le Standard a été le premier à mettre le nez à la fenêtre avec Amallah (7e), ce sont les Malinois qui se sont montrés, très vite dangereux. D’abord par l’entremise de Mrabti (9e). Malines a pris la possession du ballon et s’est très vite installé dans le camp liégeois. À la 14e, sur un centre pourtant anodin de Storm, Bodart s’est complètement loupé en boxant le ballon directement sur Gavory, qui a envoyé le ballon dans ses propres filets (0-1).

Les Liégeois ont bien tenté de réagir avec une frappe cadrée de Sissako (16e), mais les Malinois ont failli surprendre une seconde fois Bodart sur un tir de Bijker (18e). Après vingt minutes très compliquées, le Standard s’est réveillé avec son duo d’attaquants. Mais Muleka (23e) et Klauss (26e) se sont chaque fois heurtés sur un bon Thoelen. Un vent de panique a soufflé une énième fois dans l’arrière-garde liégeoise. À la 32e, le coup-franc de Storm est dévié par le mur du Standard. Mais Bodart s’est racheté pour éviter le contre-pied avant de gagner son duel face à Walsh.

Très peu dangereux durant la première période, les Rouches auraient pu égaliser avant de rentrer aux vestiaires. Mais Klauss n’a pas eu le nez fin devant Thoelen (44e).

Leye a tenté de trouver des solutions en remplaçant un Cimirot fantomatique par Jans. Visiblement, les mots de Leye à la mi-temps n’ont pas porté leurs fruits. Puisque à la 48e, Storm est à deux doigts d’augmenter l’avance des Malinois. Les Liégeois ont répliqué timidement avec Muleka (49e). Cinq minutes plus tard, Storm s’est racheté de la plus belle des manières en doublant la mise pour des Malinois particulièrement bien en jambes cette après-midi. Seul face à Jans, Storm a placé une frappe puissante dans les cages de Bodart (0-2).

Le Standard allait-il sombrer comme à Ostende? Comme face à Gand il y a quelques jours, les Liégeois ont affiché une meilleure mentalité en deuxième période. Raskin a redonné espoir à tout un club. À la 68e, le jeune médian a armé une frappe puissante sur la jambe de Laifis, qui a filé entre les jambes de Thoelen (1-2). Une minute plus tard, un nouveau coup du sort est venu toucher Malines. Peyre a logiquement été exclu à la suite d’une semelle sur la jambe Balikwisha.

En supériorité numérique, le Standard a logiquement contrôlé le cuir. Les hommes de Leye ont d’ailleurs été beaucoup plus dangereux. Laifis (75e), Tapsoba (76e) et Muleka (78e) ont essayé d’inquiéter Thoelen. Les Rouches ont tout tenté pour revenir au score mais les Liégeois ont manqué de précision dans le dernier geste.

Le retour de Vanheusden

En fin de partie, Zinho Vanheusden est monté au jeu en lieu et place de Sissako (81e). Sa dernière rencontre datait de novembre dernier, face à Ostende. À l’époque, le défenseur du Standard s’était occasionné une rupture des ligaments croisés.

La feuille de match

Arbitre: Kevin Van Damme.

Carte rouge: Peyre (69e).

Cartes jaunes: Amallah, Leye, Walsh, Bijker.

Buts: Gavory (0-1, 14 csc), Storm (0-2, 54e), Raskin (1-2, 68e),

STANDARD: Bodart; Siquet (32e Tapsoba), Sissako (81e Vanheusden), Laifis, Gavory; Raskin, Cimirot (46e Jans), Balikwisha, Amallah (74e Bastien); Klauss, Muleka.

MALINES: Thoelen; Bijker, Peyre, Vanlerberghe, Walsh; Vranckx, Schoofs; Storm (80e Shved), Mrabti (80e Kabore), Hairemans (71e Bateau); Druijf (74e De Camargo).

STANDARD:

MALINES:

Nos dernières videos