ANDERLECHT

Bientôt une piscine extérieure sur le toit des abattoirs d’Anderlecht? «Trop de kets n’ont plus l’occasion d’apprendre à nager»

Une piscine sur le toit d’un nouveau bâtiment aux abattoirs d’Anderlecht? L’idée, pas si saugrenue, est à l’étude. L’eau pourrait être chauffée par les… frigos à viande.

Nager à Bruxelles, c’est bien connu, c’est presqu’aussi compliqué que circuler en voiture sur la Petite Ceinture en heure de pointe. Que les amateurs de baignade se réjouissent: une étude est lancée pour connaître la faisabilité d’une piscine sur… le toit des abattoirs d’Anderlecht.

«Le Gouvernement bruxellois a approuvé ce 12 mai la proposition de Rudi Vervoort, Pascal Smet et Bernard Clerfayt visant à étudier de quelle manière une piscine à ciel ouvert pourrait être installée sur le toit du nouveau projet Manufakture sur le site Abattoir», apprend-on ainsi de la voix du cabinet de Pascal Smet, Secrétaire d’état bruxellois à l’Urbanisme (one.brussels/Vooruit).

Pour différents types de nageurs

Manufakture, c’est le nouveau bâtiment qui doit accueillir les activités liées à la viande et à la transformation de produits alimentaires sur le site anderlechtois. Il doit aussi intégrer un parking pour y remplacer le stationnement en plein air. «La Région voit la construction de cette structure comme une opportunité unique de prévoir une piscine publique en toiture», fait savoir le cabinet Smet. «Les concertations sont déjà entamées avec les autres pouvoirs publics et le site Abattoir».

Bientôt une piscine extérieure sur le toit des abattoirs d’Anderlecht? «Trop de kets n’ont plus l’occasion d’apprendre à nager»
La piscine des abattoirs se situerait sur le toit du nouveau bâtiment, qui abritera aussi un parking et des activités liées à la viande et à l’alimentation. L’eau pourrait être chauffée par les émissions de chaleur des frigos. Abattoir SA – Baukunst

C’est la SAU, Société d’Aménagement Urbain, qui doit désormais étudier la manière d’installer et exploiter la piscine sur la toiture. L’équipement devra «apporter une valeur ajoutée architecturale, participer au rayonnement de la ville, être accessible pour tous les Bruxellois, être innovant et attrayant pour différents types de nageurs, être accessible aux écoles».

Vu l’implantation potentielle en toiture, «la VGC a déjà décidé à l’automne 2020 de financer les surcoûts liés au renforcement des fondations et de la structure».

Ils l’ont dit

Accessibilité, symbole, emploi, mutation sont pointés comme avantages du site par Rudi Vervoort, Ministre-président (PS). «Il s’agira d’étudier l’opportunité de réaliser ce projet sur ce site et plus particulièrement en partenariat avec le projet Manufakture soutenu par les fonds FEDER. L’objectif étant de garantir l’accessibilité de ce projet à tous les citoyens bruxellois tout en répondant au besoin important en piscines sur cette partie du territoire régional».

Le Secrétaire d’état à l’Urbanisme Pascal Smet souligne pour sa part la possibilité «de récupérer la chaleur résiduelle des activités de transformation de produits alimentaires (comme les entrepôts frigorifiques) pour chauffer l’eau de baignade. Un bel exemple de combinaison de fonctions urbaines, d’architecture et de durabilité».

Bernard Clerfayt (DéFI), Ministre régional de l’Emploi et des Pouvoirs Locaux, en charge des finances et du budget de la Cocom, prévient quant à lui que «l’étude de faisabilité est une première étape pour déterminer si un tel projet est viable, y compris financièrement. Elle devra permettre de répondre aux questions nécessaires liées au financement, au montage juridique et aux contraintes techniques du site».

«Cette piscine sur le toit de Manufakture serait un ajout fantastique et innovant en matière de durabilité et de gestion de l’énergie. Ce qui ne peut être dissocié de la dimension sociale. Bruxelles compte simplement trop de kets qui n’ont plus l’occasion d’apprendre à nager. Et ce nouveau projet est super pour notre site, nous l’accueillons avec enthousiasme», termine Elke Tiebout, CEO d’Abattoir, qui préside au développement du site.


Nos dernières videos