FOOTBALL

Leye avant la double confrontation contre Malines: «On peut éliminer un concurrent»

Leye avant la double confrontation contre Malines: «On peut éliminer un concurrent»

Leye espère son équipe relancée. BELGA

Leye, qui salue les retours de Siquet, Sissako et peut-être même Muleka, veut voir un Standard dans la même lignée que samedi passé.

Après avoir dû faire preuve de beaucoup d’imagination pour coucher son onze de base contre Gand samedi, Mbaye Leye récupère des forces vives pour le troisième match des «Europe play-off»: la réception de Malines, jeudi (16h).

Absent depuis deux semaines, Hugo Siquet s’est entraîné lundi et mardi sans problème et devrait donc être de retour dans le onze. Les feux sont au vert également pour Jackson Muleka, dont le genou va mieux. Il pourrait jouer dès cette semaine, bien qu’il ait un déficit d’entraînement et de rythme, donc.

Pour rappel, Moussa Sissako revient de suspension. C’est le cas également de Mehdi Carcela, mais l’ailier liégeois reste puni «jusqu’à nouvel ordre» pour avoir multiplié les retards.

Avec un (tout) jeune gardien en n°2

À l’inverse, Noe Dussenne est encore blessé à la cheville, suite à un coup reçu à l’entraînement de Vanheusden. Il sera trop court pour affronter Malines. Enfin, c’est la scoumoune au niveau des gardiens: déjà privé de Laurent Henkinet, son numéro 2, Leye devra également composer sans Jean-François Gillet, son numéro 3, touché au genou. Ce sera donc un tout jeune portier qui verra son nom inscrit sur la feuille de match, ce jeudi: soit Louis Fortin (19 ans), soit Mathieu Epolo (16 ans).

Garder la même grinta

Relancé par sa victoire contre Gand, le Standard va affronter Malines deux fois, jeudi puis dimanche, et espère surtout ne pas rechuter: «On est un peu de retour à la situation que l’on connaissant à quatre matchs de la fin de la phase classique», compare Mbaye Leye. «J’ai dit aux garçons: “On l’a déjà fait, on peut le refaire.” C’est un aller-retour, il faut faire le taf à 100%. On peut éliminer un concurrent. Il sera important de mettre la grinta et la mentalité vues contre Gand. Les distances parcourues montrent que c’était comme si on avait un joueur de plus que les Gantois. Cela ne doit pas être éphémère. Et en plus, dans un deuxième temps, il faudra ajouter à cela le fait de mieux rejouer au foot.»

Nos dernières videos