CORONAVIRUS

Coronavirus | Sciensano analyse les dernières tendances de l’épidémie pour la Belgique: «Le pourcentage de tests positifs a diminué»

Covid-19: L’Institut scientifique de Santé publique Sciensano a analysé les dernières tendances de l’épidémie pour la Belgique avec une certaine satisfaction.

Alors qu’un nouveau comité de concertation se déroule en ce moment, Sciensano a analysé les dernières tendances de l’épidémie.

«Alors bonne nouvelle, les chiffres et en particulier les hospitalisations continuent à diminuer favorablement», c’est avec ces mots qu’Yves Van Laethem, le porte-parole du centre de crise, a débuté la conférence de presse.

En un clin d’œil:

- Les chiffres d’hospitalisations diminuent

- Le pourcentage de tests positifs a diminué

- Petite augmentation du nombre de décés dans la tranche d’âge 45-65 ans

- Cette semaine, 548 000 vaccins seront livrés.

- Variant indien: le vaccin fonctionne

«Mais petit bémol, les contaminations n’évoluent pas beaucoup avec une légère diminution de 4% sur base hebdomadaire. Au cours des 7 derniers jours, le nombre des nouvelles contaminations est resté stables sur un plateau de 3000 contaminations par jour. Et ces chiffres devraient rester au même niveau au cours des prochains jours.»

On constate une diminution partout sauf chez les enfants ( on teste plus chez les enfants depuis le retour à l’école ) et chez les personnes dans la quarantaine.

Nombre de tests par jour

51 199 tests ont été réalisés par jour. Ce qui représente une augmentation de 8%.

«Mais le pourcentage de tests positifs a diminué, nous venons de 10% et nous sommes maintenant à 6.5% mais l’idéal serait de tendre vers les 4% pour nous mettre dans la zone verte.» indique Yves Van Laethem.

Ces diminutions de contaminations se retrouvent presque dans toutes les provinces sauf dans la province d’Anvers (+3%) et de Liège (+ 8%).

Le taux d’incidence est le plus important en province de Namur, Limbourg et du Hainaut.

Coronavirus | Sciensano analyse les dernières tendances de l’épidémie pour la Belgique: «Le pourcentage de tests positifs a diminué»
-

Les chiffres

Contaminations. 2936 nouveaux cas par jour la semaine dernière. Une diminution de 4%.

Hospitalisations. Entre le 4 et le 11 mai, il y a eu en moyenne 160 admissions à l’hôpital par jour soit une baisse de 17%. Il y a encore 711 personnes traitées en soins intensifs, parmi les 2.255 patients hospitalisés.

«Ces hospitalisations ont disparu pour les personnes de plus de 80 ans. Par contre les personnes dans la quarantaine et la cinquantaine forment 34% des nouvelles admissions. On espère pour la fin mai atteindre un chiffre de 500 lits de soins intensifs et vous savez que ce chiffre a une signification particulière par rapport aux mesures de déconfinement.»

Décès. On déplore 35 décès par jour en moyenne des suites du virus (-9,2%), portant le bilan à 24.583 morts depuis le début de la pandémie en Belgique.

Dans la tranche 45-65 ans, on constate une petite augmentation de la mortalité. «On constate une hausse de la mortalité de 38 personnes sur la semaine au lieu de 28 décès la semaine précédente. Il n’y a pas encore d’impact de la vaccination pour cette tranche d’âge»

La vaccination

«La fin de la vaccination des plus de 65 ans est presque terminée» a fait savoir Sabine Stordeur de la task force vaccination. «La volonté de se faire vacciner était et reste très élevée. 90% des citoyens âgés en Flandre ont reçu leur première dose avec un pic de 97% chez les 75-84 ans. En Wallonie ce taux varie entre 78% et 85%.En communauté germanophone, plus e 80% des plus de 65 ans ont reçu un premier vaccin. A Bruxelles, ils sont 74%.»

Des pourcentages qui réjouissent la co-responsable de la Task force vaccination qui lui fait dire : «Vous êtes la génération du rock and roll et du flower power. Et en effet: vous rockez vraiment . «

Coronavirus | Sciensano analyse les dernières tendances de l’épidémie pour la Belgique: «Le pourcentage de tests positifs a diminué»
-

Actuellement 1 million et demi de personnes avec comorbidités sont invitées à se faire vacciner et plus de 35% de ces personnes ont déjà reçu leur première injection.

Les femmes enceintes sont aussi prioritaires à la vaccination. Plus de 10 000 futures mères sont invitées à se faire vacciner.

Plus de 67 000 personnes ont réussi à se faire vacciner grâce au système Qvax.

Cette semaine, 548 000 vaccins seront livrés.

Variant indien

Une question a été posée au sujet du variant indien. Faut-il s’inquiéter ?

«Le variant indien, on le retrouve de plus en plus dans différents pays comme l’Angleterre ou l’Europe de l’Est. La semaine dernière, l’agence de santé anglaise a fait évoluer son statut comme un variant préoccupant. Son taux de transmission est peut-être un peu plus élevé que le variant anglais» a expliqué le porte-parole Yves Van Laethem.

«Mais on n’a pas d’indication que ce variant est plus agressif pour une personne infectée. Les premières données semblent montrer que le vaccin fonctionne bien contre ce variant.»

« Il est difficile de dire quelle place il va occuper chez nous car cela va dépendre de la place qu’on va lui laisser et de la circulation du virus dans notre pays.»

La vaccination et l’application des mesures sanitaires sont bien évidemment des mesures qui lui barreront le chemin. «Seuls les efforts que nous faisons ensemble peuvent le contrer».



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos