JOGGING

Charleroi: plaisir retrouvé pour 600 coureurs

Charleroi: plaisir retrouvé pour 600 coureurs

Les coureurs partaient par vagues de dix maximum. ÉdA – 501384655727

Enfin une course collective! Les «15 km de Charleroi» et ses départs par vagues ont attiré du monde. Et tous affichaient un large sourire.

Depuis les Dix Miles en mars 2020, plus aucune course d’envergure n’avait eu lieu à Charleroi. Beaucoup de runners attendaient donc avec impatience l’épreuve Zatopek des «15 km de Charleroi» de dimanche. Une édition pas comme les autres, amputée du trail, des courses pour enfants, de la marche et de la remise des prix, mais qui permettait enfin un effort physique collectif! Presque un retour à la normale, en quelque sorte.

Bien évidemment, des mesures strictes avaient été prises et notamment pour ce qui concerne les départs: des zones subdivisées en trois pour permettre un meilleur étalement des coureurs et des vagues de 10 maximum espacées de quelques dizaines de secondes. Grâce à cela, la circulation sur le parcours était donc très fluide et quasiment aucun regroupement n’a été constaté. Rien à voir donc avec les événements de la place Flagey à Ixelles la veille au soir! De plus, au préalable, la température de chacun des participants (593 au total) était prise et, à l’arrivée, pas de gros ravitaillement: juste une pomme et un gobelet d’eau. «C’étaient des mesures strictes mais nécessaires pour la tenue d’un tel événement, indique l’organisateur Jean-Paul Bruwier. Nous voulions montrer aux autorités qui nous avaient fait confiance qu’il était possible d’organiser à nouveau une course, moyennant d’importants aménagements, c’est vrai. La préparation était conséquente mais par contre ce dimanche nous étions beaucoup plus tranquilles que d’habitude, dans la mesure où nous ne devions pas gérer la foule. Je pense que nous avons montré que des events de ce type pouvaient revivre en suivant des protocoles adaptés et respectueux.» Objectif totalement atteint!

L’ironie du coureur seul

Parti dans la toute première vague, à 9 h 04 précisément, Romain Paul est aussi le premier du classement général de la longue distance avec son chrono de 47.30. «L’ironie est que je suis venu courir à Charleroi pour me frotter à d’autres runners et que je me suis retrouvé tout seul de bout en bout, avec le vélo ouvreur!, rigolait le Chaumontois âgé de 28 ans. Si cela avait été une course virtuelle comme on en rencontre plein actuellement, cela ne m’aurait pas intéressé mais un ami m’a signalé qu’il y aurait des départs par vagues donc plein d’autres coureurs! Je ne regrette pas le déplacement car cela a fait du bien de revivre une ambiance course plus ou moins normale. J’ai trouvé que c’était très bien organisé, que le parcours était bien balisé.»

Chez les dames, c’est le chrono de 1 h 12.09 établi par la Taminoise Alicia Bergnach qui a été le meilleur. Sur le court les vainqueurs sont Marvin d’Aurilio (19.30) et Emma Dubie (23.48).

Classements complets : 5.60 km / 14.40 km


Nos dernières videos
-->