article abonné offert

Michel Fourniret: un prédateur froid et égocentrique

Michel Fourniret avait 79 ans. Ce Français est décédé hier, à l’hôpital de la Salpêtrière à Paris. Tueur en série, il avait été condamné deux fois à perpétuité pour une dizaine de meurtres dont celui d’Élisabeth Brichet, une Namuroise de 12 ans dont on a retrouvé le corps 15 ans après son enlèvement. Il était toujours inculpé dans d’autres dossiers de meurtres et de disparition. C’est à Dinant, qu’on a mis un terme à son parcours macabre après une tentative ratée d’enlèvement, en 2003. Michel Fourniret: un homme froid et indifférent qui avait une très haute estime de lui.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 36 des 1085 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos