TÉLÉVISION

Savant fou, associations bluffantes et jus d’oursin: «Top Chef» décerne deux premiers pass pour la demi-finale

Savant fou, associations bluffantes et jus d’oursin: «Top Chef» décerne deux premiers pass pour la demi-finale

Le chef britannique Heston Blumenthal, invité de prestige dans ce premier volet des quarts de finale de la saison 12 de «Top Chef». M6 ! Marie Etchegoyen

Le treizième épisode de la saison 12 de «Top Chef» a été marqué par la présence exceptionnelle du chef britannique Heston Blumenthal, pionnier de la cuisine moléculaire. Les quatre candidats encore en lice se sont affrontés sur deux épreuves qui ont ouvert les quarts de finale du concours.

L’épisode de ce lundi soir marquait l’ouverture des quarts de finale de cette douzième saison de «Top Chef». Les quatre candidats encore en lice - Sarah, Pierre, Mohamed et Matthias - se sont ainsi affrontés sur deux épreuves inédites, offrant deux premiers «pass» pour la demi-finale.

Le principe des quarts de finale est on ne peut plus simple: les trois premiers candidats qui remporteront deux «pass» se qualifieront pour la dernière marche du concours avant la grande finale.

1.Le «Food pairing» d’Heston Blumenthal

Précurseur de la cuisine moléculaire et pionnier de la culture de l’azote liquide, le chef britannique triplement étoilé Heston Blumenthal est considéré dans l’univers de la gastronomie comme un véritable génie créatif. C’est lui qui a concocté la première épreuve dans laquelle les quatre candidats à la demi-finale se sont affrontés.

«Clairement, là, il y a un fêlé en face de nous», notait ainsi Matthias au moment de découvrir l’assiette de dégustation proposée par le chef d’Outre-Manche. «C’est un génie, c’est un savant fou», glissait pour sa part Sarah.

Parmi les grandes caractéristiques de sa cuisine, Heston Blumenthal a révolutionné toute la profession en développant le concept de «Food pairing», qui consiste à associer deux ingrédients impossibles, c’est-à-dire qui ne possèdent en commun qu’une seule molécule d’arôme de base. C’est tout naturellement sur ce type d’épreuve faisant la part belle à la créativité, à l’aventure ou encore à la curiosité que le chef mondialement connu a emmené Sarah, Pierre, Mohamed et Matthias.

Les quatre candidats ont ainsi reçu 1 heure 30 pour associer deux ingrédients sélectionnés par Heston Blumenthal: banane et persil pour Matthias; chocolat et roquefort pour Sarah; asperges et réglisse pour Pierre; fraises et olives pour Mohamed.

Dans cette épreuve inédite et ô combien redoutable, c’est Matthias et ses différentes textures de bananes avec sa purée de persil qui a remporté le premier pass: «Il m’a donné du plaisir avec son plat, a notifié le chef. C’est aromatique, excitant

2.L’agneau en croûte revisité

Dans une deuxième épreuve concoctée cette fois par le chef triplement étoilé Glenn Viel, de l’Oustau de Baumanière, les candidats ont revisité l’agneau en croûte et son gratin de légumes.

Outre la tension inhérente au contexte, cette épreuve s’annonçait redoutable pour les quatre rescapés de l’émission puisqu’elle concernait ni plus ni moins qu’un plat synonyme de souvenir d’enfance pour Heston Blumenthal, encore présent sur cette épreuve et juré aux côtés de Glenn Viel pour décerner le second pass de l’émission.

Cette fois, c’est Pierre et son association terre-mer d’agneau servi avec son jus d’oursin aux saveurs de poivron qui rafle le pass. Glenn Viel a salué la «cohérence des goûts et des textures» du plat proposé par Pierre. «Il y avait une histoire, de la complicité et beaucoup de compréhension dans ce que j’ai mangé.» «J’ai trouvé la sauce émotive», a encore ajouté Heston Blumenthal.

Les chefs ont également félicité l’assiette de Mohamed qui, hélas pour lui, termine second de cette épreuve et ne décroche donc pas de pass dans ce premier volet des quarts de finale.

État des quarts de finale

Matthias: 1 pass sur 2

Mohamed: 0 pass sur 2

Pierre: 1 pass sur 2

Sarah: 0 pass sur 2

Les quarts de finale se poursuivront dans le prochain épisode.

Nos dernières videos