SANTÉ

Coronavirus: un peu moins d’un tiers de patients en soins intensifs sur les 2.175 hospitalisés

Coronavirus: un peu moins d’un tiers de patients en soins intensifs sur les 2.175 hospitalisés

Entre le 3 et le 10 mai, il y a eu en moyenne 161 admissions à l’hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une baisse de 17% par rapport à la période de référence précédente. EdA - Mathieu Golinvaux (Illustration)

D’après les derniers chiffres de l’Institut de santé publique, le nombre d’admissions à l’hôpital et de contaminations dûes au coronavirus baisse encore, ce lundi.

Les soins intensifs traitaient encore dimanche 700 personnes en raison de leur infection au Covid-19, pour un total de 2.175 patients hospitalisés à la suite d’une contamination au coronavirus, selon le rapport épidémiologique de Sciensano.

Dimanche, 435 malades nécessitaient une assistance respiratoire et 61 une ECMO qui fournit, en outre, une assistance cardiaque. En une semaine, le nombre de personnes hospitalisées à cause du coronavirus a baissé de 18% et le nombre de lits en soins intensifs occupés a diminué de 15%.

Entre le 3 et le 9 mai, les hôpitaux ont admis en moyenne 161 personnes par jour pour cause de coronavirus, soit une baisse de 17% par rapport à la période de référence précédente.

Du 30 avril au 6 mai, 2.983 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en baisse de 3% par rapport à la semaine précédente. Au total, en une semaine, 20.882 cas ont été détectés, dont 53% en Flandre, 34% en Wallonie et 11% à Bruxelles. Depuis le début de la pandémie en Belgique, 1.016.609 cas d’infection au coronavirus ont été diagnostiqués.

Entre le 30 avril et le 6 mai, 36,1 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (-10%), portant le bilan à 24.551 morts depuis le début de la pandémie en Belgique.

+ INFOGRAPHIES | Coronavirus: comment le taux de contagiosité évolue dans votre province

Plus de 50.500 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité de 6,6% (-1 point de pourcentage). La proportion de tests positifs sur l’ensemble des dépistages effectués est la plus élevée pour les 10-19 ans (8,6% de tests positifs) et la plus basse pour les plus de 65 ans (4,4%). Du point de vue géographique, c’est la province du Hainaut qui affiche le taux de positivité le plus élevé (9,3%) et le Brabant flamand le plus bas (5%).

Le taux de reproduction du virus, calculé sur base du nombre d’hospitalisations, est quant à lui de 0,88. Lorsqu’il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à ralentir. En basant le calcul sur le nombre de cas diagnostiqués, le Rt est légèrement supérieur à 1 dans les provinces d’Anvers (1,005), de Liège (1,060), de Flandre orientale (1,001), de Flandre occidentale (1,021) et en Communauté germanophone (1,182).

L’incidence, qui renseigne le nombre moyen de cas journaliers pour 100.000 habitants, atteint 368,5 sur 14 jours, un indicateur en baisse de 16%.

Plus de 38% de la population adulte a déjà bénéficié d’une première injection d’un vaccin contre le coronavirus, soit plus de 3,5 millions de personnes. Plus d’un million de personnes sont entièrement vaccinées, soit 11,8% des 18 ans et plus. Entre le 28 décembre 2020 et le 8 mai 2021, près de 4,6 millions de doses ont été administrées en Belgique. La couverture vaccinale est similaire dans toutes les Régions et Communautés du pays.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos