VERVIERS

Les restos du quai Jules Cerexhe prêts pour le 1er service du week-end

À quelques minutes du service de midi, les restaurateurs peaufinaient les derniers détails, rue Jules Cerexhe. Avant d’enfin retrouver les clients.

Ça y est, les cafés et restaurants ont pu rouvrir ce samedi les terrasses de leur établissement. À l’approche de midi, rue Jules Cerexhe, les équipes des différentes enseignes étaient en train de dresser les tables tout en scrutant le ciel. On vient en effet de sentir quelques gouttes… À l’Épée gourmande, Leutrim Zekolli, le patron, ne cache pas son inquiétude.

«Depuis hier, on a quelques annulations pour aujourd’hui, à cause de la météo, explique-t-il. Mais j’espère que les clients seront au rendez-vous. Pour ce temps de midi, nous devrions avoir une dizaine de couverts, surtout des habitués. On est content de pouvoir redémarrer.» Le personnel est mobilisé et la marchandise a été prévue en conséquence. «On sait déjà qu’on servira moins de desserts et de digestifs. Si le client reste assis en terrasse de 19 à 21 h 30 sans bouger, il y a de fortes chances qu’il ait froid ».

Mais le restaurant a tout de même veillé à ce que l’expérience soit confortable, avec auvents, chapiteau (ouvert) et champignons chauffants. «Tout le monde demande à être installé là», lance Leutrim Zekolli, avec le sourire.

La Bouchée d’ailleurs dans les starting-blocks aussi

Juste à côté, les frères Larhouasli, qui gèrent La Bouchée d’ailleurs, attendent leur première table pour 13 heures. «Cela va nous faire du bien de revoir du monde, confie Achraf Larhouasli. On a eu la chance de bien travailler en take away les six derniers mois mais ce n’est pas ça notre métier.» Ici aussi, on a opté pour un grand chapiteau et de larges parasols. «On a quelques réservations pour ce midi et on est complet ce soir et demain soir.»

Il ne manque donc plus qu’une chose pour que cette reprise soit parfaite: l’arrivée du soleil.


Nos dernières videos