article abonné offert

METTET

Le témoignage glaçant d’une famille syrienne réfugiée à Mettet

Le témoignage glaçant d’une famille syrienne réfugiée à Mettet

Najah a fui Alep en 2016. Une plongée en enfer racontée dans un livre éclairant dans ses moindres détails la tragédie des migrants. -

Le 27 février 2016, à deux heures du matin, une famille syrienne a fui la guerre, et l’enfer, par la mer. Cinq ans plus tard, Najah raconte. Glaçant.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 30 des 1180 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos