CONSO

Les articles de maison, de jardin et de déco avaient la cote l’an dernier sur internet

Les articles de maison, de jardin et de déco avaient la cote l’an dernier sur internet

Image d’illustration rh2010 - stock.adobe.com

Le consommateur belge a dépensé l’an dernier nettement plus en jeux, jouets, vêtements pour bébé, aliments, produits pharmaceutiques et électroniques.

Les boutiques en ligne dédiées aux articles pour la maison, le jardin et la décoration ont également attiré un plus grand public, selon le rapport annuel Shopping100, publié jeudi par BeCommerce, l’ASBL qui réunit les entreprises actives dans le commerce électronique.

Les magasins en ligne belges qui ont réussi à exceller durant la crise du coronavirus sont Brico, Casa, Unigro, Dreambaby et Weba. Des webshops comme Teleticketservice et Bongo, ont par contre eu moins de visiteurs que lors des années précédentes.

«Cette année, nous allons accompagner gratuitement des PME dans le développement de leur webshop, ce qui comprend aussi un coaching gratuit et un guide pratique consacré à l’e-commerce», explique Sofie Geeroms, directrice de BeCommerce.

La crise du coronavirus et les confinements qui l’ont accompagnée ont accéléré la transition du commerce de détail traditionnel vers une économie de plateforme, constate l’ASBL. «Internet offre la possibilité aux consommateurs de se rencontrer sur des plateformes de tous types: des marchés en ligne où les acheteurs et vendeurs entrent directement en contact. Si le top 10 du rapport précédent comprenait encore trois magasins en ligne d’enseignes physiques - Ikea.com, hm.com et zara.com -, ces webshops ont disparu du sommet de la liste de cette année. Le tout dernier top 10 est dominé par des marchés en ligne - Facebook, Instagram et Etsy - et des services en ligne tels que Spotify, Disney+ et Prime Video d’Amazon.»

Nos dernières videos