ESNEUX

VIDÉO | Catastrophe évitée de justesse à Tilff: deux véhicules manquent de se faire heurter par un train

VIDÉO | Catastrophe évitée de justesse à Tilff: deux véhicules manquent de se faire heurter par un train

Sans le freinage d’urgence du train, «l’automobiliste n’aurait eu aucune chance de s’en sortir à cette vitesse-là». Twitter Infrabel

Ce mardi, une catastrophe a été évitée de justesse sur le passage à niveau de Tilff alors qu’un train était sur le point d’arriver.

Une vidéo interpellante a été diffusée par le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire belge Infrabel, sur le réseau social Twitter. Ce mardi, il est 14h45 lorsqu’un train assurant la liaison Luxembourg-Liège est sur le point d’arriver à hauteur du passage à niveau des voies ferrées de Tilff (Esneux, en province de Liège). Sur les caméras, on y voit le conducteur d’une camionnette griller le feu rouge avant de manquer d’arracher la barrière qui est en train de s’abaisser. En arrière-plan, une Mercedes grise s’avance, faisant fi elle aussi du feu rouge, et se retrouve immobilisée sur le passage à niveau, au milieu des voies. L’automobiliste s’énerve, n’hésitant pas, on le devine, à crier sur le camionneur pour qu’il avance. Parce que la camionnette se trouvant devant elle est immobilisée en raison des conditions de circulation en aval.

Sans l’intervention de techniciens d’Infrabel, l’automobiliste n’aurait eu aucune chance de s’en sortir à cette vitesse-là.

Dans son malheur, l’automobiliste a de la chance. Car «des techniciens d’Infrabel se trouvent sur le quai de la gare et voient la manœuvre dangereuse de l’automobiliste, alors que le train arrive», explique Frédéric Sacré, le porte-parole d’Infrabel. «Ils s’élancent vers le train en quittant le quai pour faire signe au conducteur de train de s’arrêter.» Le conducteur actionne son freinage d’urgence. «Vu la distance et la vitesse de 90 km/h à laquelle il se trouvait, on ne pouvait pas immobiliser le train avant le passage à niveaux. Mais ce freinage d’urgence a permis à l’automobiliste de gagner trois ou quatre secondes pour s’extirper de sa mauvaise posture.» La catastrophe est ainsi évitée de justesse. «L’automobiliste n’aurait eu aucune chance de s’en sortir à cette vitesse-là.»

«Traverser les voies lorsque le signal s’allume et les barrières se ferment peut vous coûter la vie», rappelle Infrabel. «Il y a énormément d’accidents qui se produisent dans ces conditions-là», précise Frédéric Sacré. «On a régulièrement des imprudents qui s’avancent sur un passage à niveaux et se retrouvent bloqués, alors que le code de la route est clair: on ne peut pas s’engager dans un carrefour fermé, sans avoir la certitude sur le fait qu’on sait poursuivre sa route.»

L’an dernier, en Belgique, sur les 23 accidents recensés sur des passages à niveau, 14 personnes sont décédées dans un accident à un passage à niveau ou en s’aventurant sur les rails.

Le passage à niveau de Tilff supprimé cette année

Un comportement dangereux pour soi et pour les autres qui a été filmé par les caméras techniques. «Ce ne sont pas des caméras de surveillance, mais bien des caméras techniques qui nous permettent en cas de problème de visionner à distance la nature de celui-ci et d’accélérer l’intervention de nos techniciens. Les images des caméras n’ont donc pas pour but de sanctionner les automobilistes, mais nous les utilisons pour les sensibiliser, en vue d’améliorer encore la sécurité, en prenant soin de respecter la vie privée de chacun, raison pour laquelle nous avons floué le lettrage de la camionnette ou encore les plaques d’immatriculation des véhicules incriminés.»

Le passage à niveau de Tilff est appelé à disparaître, en raison de remontée des files de voitures à proximité. «Il sera supprimé dans le courant de cette année», conclut Frédéric Sacré.


Nos dernières videos