BELGIQUE

Des syndicats belges demandent à l’Europe plus d’ambition dans la lutte contre la pauvreté

Des syndicats belges demandent à l’Europe plus d’ambition dans la lutte contre la pauvreté

Image d’illustration Robert - stock.adobe.com

Alors que s’ouvrira vendredi, pour deux jours, le Sommet social européen de Porto, organisé par la présidence portugaise du Conseil de l’UE pour définir la politique sociale commune de la prochaine décennie, la CSC, la FGTB, la CGSLB et le Réseau belge de lutte contre la pauvreté (BAPN) ont exprimé jeudi, dans un communiqué, leur déception face aux objectifs de ce sommet, jugés peu ambitieux en matière de lutte contre la pauvreté.

Les quatre signataires déplorent que l’Europe n’envisage qu’une réduction de la pauvreté de 16,5% d’ici 2030, bien loin de l’objectif fixé par les Nations unies d’une diminution de moitié de la pauvreté dans le même laps de temps. En outre, les syndicats et le BAPN dénoncent la difficulté pour l’Union européenne de mettre en place des mesures concrètes pour atteindre ses objectifs.

Pour palier ces manquements, les quatre organismes demandent l’appui des pouvoirs publics belges afin de pousser l’Europe à adopter des objectifs chiffrés cohérents avec ceux des Nations unies, ainsi qu’un but intermédiaire pour 2025. Selon le quatuor, il est en outre nécessaire de mettre en place une directive européenne, contraignante, et non une recommandation, pour un revenu minimum européen afin d’atteindre véritablement les objectifs fixés.

Nos dernières videos