CORONAVIRUS

Un pétrolier toujours immobilisé à Zeebrugge après la détection d’un foyer de coronavirus

Un pétrolier toujours immobilisé à Zeebrugge après la détection d’un foyer de coronavirus

Image d’illustration Alex Stemmer - stock.adobe.com

Le pétrolier qui mouille depuis la semaine dernière au large des côtes de Zeebrugge après la détection d’un foyer de coronavirus à son bord est toujours immobilisé, a confirmé mercredi le SPF Santé publique mercredi. La quarantaine de l’équipage prendra fin le 8 mai.

Le navire sera alors complètement décontaminé. Un changement partiel d’équipage est également prévu.

Le Nord Oceania est immobilisé depuis mercredi passé au large de Zeebrugge après la découverte d’un foyer de coronavirus à bord. Au moins 13 membres d’équipage ont été contaminés dont le capitaine, qui a dû être évacué par hélicoptère en direction de l’AZ Sint-Jan de Bruges en raison de la gravité de son état. Il a pu quitter l’hôpital peu de temps après.

Les hommes restés à bord se portent bien quant à eux. Ils sortiront d’isolement samedi. Le navire sera alors entièrement désinfecté. Il y aura également un changement partiel d’équipage. On ignore pour l’instant si le navire poursuivra sa route jusqu’au port d’Anvers.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos