article abonné offert

Une promenade sensorielle à la découverte de la biodiversité

Un jardin de la biodiversité a vu le jour au Parc d’aventures scientifiques et de société (PASS) de Frameries (province de Hainaut). On s’y est promené.

Au pied de l’éolienne du PASS, un nouvel espace entièrement dédié à la nature est désormais accessible aux visiteurs. Il s’agit d‘un lieu d’exploration, pour petits et grands, sur le thème de la biodiversité.

La biodiversité (ensemble des vivants) est menacée, on le sait, on l’entend presque tous les jours. Mais qu’est-ce que cela veut vraiment dire? Quelle est-elle? Pourquoi est-elle si importante? Une ballade au PASS peut vous aider à trouver ces réponses.

Construit en six zones qui s’imbriquent les unes dans les autres, le nouveau jardin permet de découvrir la biodiversité locale selon différentes facettes.

Du potager à la mare ou du parcours pieds nus à l’observatoire, il y a une multitude de choses à découvrir dans cet espace garni de nichoirs ou d’hôtels à insectes.

Quelles sont, par exemple, les stratégies des plantes pour faire voyager leurs graines? Si certaines comptent sur le vent, d’autres profitent des animaux.

Animaux dont on peut suivre, pour quatre d’entre eux, les empreintes dans le jardin afin de découvrir les particularités de leur habitat.

Une promenade sensorielle à la découverte de la biodiversité
Sur le parcours pieds nus, on découvre les éléments que l’on retrouve sur le terril du Pass (schiste, bois, charbon, terre…). Martin Detry

Dans l’espace «sous bois», on en apprend plus sur la vie qui se cache dans le sol. Comme le fait qu’une seule cuillère de terre peut contenir des millions d’êtres vivants appartenant à des milliers d’espèces différentes. C’est fou! Une vie qui est très importante car elle assure la bonne santé des sols.

C’est aussi dans le sol que de très nombreuses abeilles font leur nid. Elles peuvent creuser des galeries jusqu’à 50 cm de profondeur pour pondre.

Petit plaisir de la visite: profiter d’un instant de repos, étendu au-dessus de la mare.

Une promenade sensorielle à la découverte de la biodiversité
Martin Detry

La création du jardin de la biodiversité a demandé deux ans de travail. Il faut maintenant laisser du temps à la magie d’opérer et à la nature de s’y développer.

Le saviez-vous?

Alors que nous avons répertorié environ 1,9 million d’espèces vivant sur Terre, les scientifiques considèrent qu’il y en aurait en réalité 5 à 50 millions.

Actuellement, environ 16 000 nouvelles espèces sont décrites chaque année. À ce rythme, il faudrait plus de 60 millions d’années aux scientifiques pour arriver au bout de la liste.

Infos et réservations sur: https://pass.be/

Le sondage de la semaine