JOGGING

Les runners plus solidaires que jamais

Les runners plus solidaires que jamais

Défi accepté et relevé par les bénévoles de Make-A-Wish Belgium South et les runners! ÉdA – 501372499721

Grâce à son implication, Make-A-Wish Belgium South va pouvoir apporter des étoiles dans les yeux d’enfants gravement malades.

Samedi, Make-A-Wish Belgium South a organisé une course virtuelle solidaire afin de récolter des fonds pour la réalisation de vœux d’enfants malades. Les coureurs partaient de leur domicile ou du lieu de leur choix et effectuaient, selon leur motivation ou leur envie, 5, 10 ou 20 km.

Ce n’était pas la première fois que l’association se lançait dans ce type d’événement puisqu’elle avait proposé un 30 km virtuel durant deux semaines en septembre dernier en lien avec ses 30 ans d’existence mais cette course virtuelle du 1er mai était particulière dans la mesure où un classement était établi sur les trois distances via l’application Formyfit. De quoi attirer des coureurs avides de performances, même si ce n’était pas le but recherché.

Près de 2 000 km

Ils étaient très nombreux à avoir participé à ce petit challenge comme nous l’a confié la Chief Executive Officer Marine Devillers. «Ce fut une superbe réussite puisque 353 personnes ont relevé le défi. Pas moins de 1970 km auront été parcourus à travers toute la Belgique. Grâce à l’ensemble des runners et des partenaires, nous avons ainsi pu récolter 9 589 euros! Grâce à eux, notre équipe de bénévoles va pouvoir apporter des étoiles dans les yeux d’enfants gravement malades, ce qui était notre objectif.»

Actuellement 112 vœux sont en attente d’être réalisés. Cette course virtuelle solidaire devrait aider à leur concrétisation.

Le classement était établi sur base d’une performance équivalente en kilomètres par paliers qui tient compte à la fois de l’effet du dénivelé et de l’effet de la distance. Côté masculin, les vainqueurs sont Anhtony Murez (5,1 km en 17.19), Antoine Frébault (10,1 km en 39.33) et Laurent Baijot (21,6 km en 1 h 40.04). Chez les dames il s’agit de Juliette Baijot (5,1 km en 23.47), Marie Pochet (13,5 km en 1 h 04.56) et Isabelle Farvacque (20,1 km en 1 h 58.36). Beaucoup de participants auront fait la distance de leur choix en marchant, l’objectif étant uniquement d’augmenter le nombre de kilomètres effectués au profit de l’association.


Nos dernières videos