BELGIQUE

Belnet dépose plainte après la cyberattaque sur son réseau

Belnet dépose plainte après la cyberattaque sur son réseau

RVNW - stock.adobe.com

Le fournisseur d’accès à internet pour les institutions belges, Belnet, annonce mardi soir déposer une plainte auprès de la Federal Computer Crime Unit après l’attaque à grande échelle de son réseau. L’attaque semble être sous contrôle depuis 18 heures.

Depuis 11 heures, le réseau Belnet est victime d’une attaque par déni de service (DDoS) de grande envergure. Toutes les institutions connectées au réseau Belnet (environ 200) ont été touchées plus ou moins gravement par l’incident.

On ne sait pas encore qui est à l’origine de cette attaque, mais le fournisseur d’accès à internet a déjà décidé de déposer plainte.

Une attaque par déni de service distribué (DDoS) est une cyberattaque qui empêche la disponibilité d’un certain service. Il ne s’agit donc pas d’une effraction ou d’un vol de données. Rien n’indique que les cybercriminels aient infiltré un quelconque réseau. L’attaque semblait viser uniquement à saturer le réseau Belnet.

«Belnet investit continuellement dans la cybersécurité. Cependant, l’attaque DDoS d’aujourd’hui est d’une telle ampleur que l’ensemble de notre réseau a été saturé. Le fait que les auteurs de l’attaque changent constamment de tactique rend encore plus difficile sa neutralisation», explique Dirk Haex, directeur technique chez Belnet