HUY

Il menace un agent pénitentiaire

Il menace un agent pénitentiaire

Les faits se sont déroulés à la prison de Huy… pour une histoire de ballon. BELGA

Le détenu n’a pas apprécié que le gardien hutois refuse d’aller chercher son ballon dans un autre préau.

Un détenu a bénéficié d’une absorption avec une précédente peine devant le tribunal correctionnel de Liège après avoir menacé verbalement un agent pénitentiaire de la prison de Huy.

L’homme est particulièrement bien connu des autorités puisqu’il a été condamné à de très nombreuses reprises pour menaces, mais aussi des agressions de surveillants et ce, dans plusieurs établissements! En 2004, il a été condamné à 12 ans de réclusion devant la Cour d’assises de Bruxelles pour avoir mortellement poignardé un homme.

Depuis, il a commis de nombreux faits de violence lors de son incarcération. En 2009, il a planté la nuque d’un agent de la prison de Tournai avec une arme artisanale. En 2015, il a violemment frappé un agent à la tête à la prison de Leuze-en-Hainaut. Il cachait une arme artisanale fabriquée avec une brosse à dents et une lame de rasoir.

En 2017, il a été condamné à Namur pour des violences envers des gardiens. À Mons, il a également agressé un agent.

Son incarcération à la prison de Huy ne s’est pas non plus bien déroulée puisque le 11 septembre 2018, il a menacé un agent hutois. Le détenu avait envoyé un ballon de football dans un autre préau et le gardien a refusé d’aller le chercher. «Je te laisse dix minutes pour amener le ballon, a déclaré le détenu. Renseigne-toi sur mon pedigree.» Le suspect a menacé de s’en prendre physiquement à lui.

La police a tenté d’entendre le suspect, mais il s’est mis dans une colère noire et a quitté le local d’audition. Le juge a estimé les menaces envers le gardien hutois établies. Il a par contre jugé que ces faits étaient de même nature que ceux déjà condamnés lors d’un précédent jugement. Le tribunal a estimé que cette précédente peine était suffisante. L’agent pénitentiaire hutois ne s’est pas constitué partie civile.