article abonné offert

ARLON

Le collectif Sawa, à Arlon, veut sortir de la solitude les femmes réfugiées et immigrées

Le collectif Sawa, à Arlon, veut sortir de la solitude les femmes réfugiées et immigrées

Christine De Groot et son amie syrienne Ulla. Une amitié à la base du collectif Sawa ÉdA

Le collectif Sawa vient de naître à Arlon. Pour sortir les femmes réfugiées et immigrées de la solitude. Et donner une chance d’intégration. Top!

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 28 des 261 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?