article abonné offert

COMINES

«On doit prendre son mal en patience»

«On doit prendre son mal en patience»

Situé près du pont-frontière, le magasin Cash Albert est un paradis pour les Français… quand ils peuvent venir. ÉdA

Commerçante, Sylvie Viane en a vu de toutes les couleurs depuis mars 2020. Elle entrevoit la fin du Covid-19 et celle des travaux du pont.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 37 des 515 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?