BANDE DESSINÉE

Geluck et son Musée du Chat? Ils ne seraient pas seuls au monde

Geluck et son Musée du Chat? Ils ne seraient pas seuls au monde

«Cha» polémique autour du musée Geluck à Bruxelles. Au fait, il y a d’autres musées du genre? -

Hergé, Marc Sleen, Bob & Bobette, les Peanuts, Astro-Boy...Ils ont leur musée. En marge de la polémique sur le projet de Musée du Chat de Geluck, aperçu des établissements analogues dans le monde, dédiés à la BD ou à certains de ses auteurs. En 10 étapes.

1.Le Musée Hergé à Louvain-La-Neuve

Geluck et son Musée du Chat? Ils ne seraient pas seuls au monde
Un musée déjà très original par son architecture. -
Controversé lui aussi, non en raison du talent ou de l’impact international de l’oeuvre d’Hergé (décédé en 1983), mais parce que ses «héritiers», véritables…Picsou sans pitié, font depuis des années une sorte de forcing pour élever le créateur de Tintin ou de Quick et Flupke au rang de grand artiste contemporain. Et surtout pour faire monter sa cote, le prix de ses dessins et des innombrables produits dérivés mis sur le marché.

Bizarrement situé, à l’écart des circuits touristiques et dans une ville mal desservie par les transports en commun, le Musée Hergé est par contre très réussi architecturalement, tout en proposant un contenu intéressant. Les nouvelles générations peuvent y comprendre la mesure de son talent. Il est ouvert depuis 2009.

www..museeherge.com

2.Le Musée Marc Sleen à Bruxelles

Geluck et son Musée du Chat? Ils ne seraient pas seuls au monde
Le musée dédié à Marc Sleen et à son héros Néron, véritable mythe en Flandre. -
Il est situé à Bruxelles, rue des Sables, juste en face du...Centre belge de la Bande dessinée (lire plus bas).

Créé par la Fondation...Marc Sleen, Il a été ouvert en 2009 lui aussi, en présence du dessinateur (décédé en 2016) et du Roi Albert 2. Considéré comme un «maître du 9 art» et un dessinateur de presse inventif, Marc Sleen (né Marcel Neels près de Gand) est surtout populaire en Flandre pour ses séries telles que « Les Aventures de Néron» (dont les strips ont paru pendant plus de 55 ans dans le journa De Nieuwe Gids), «Piet Fluwijn en Bolleke» et «De Lustige Kapoentjes».

Il est considéré comme un des «pères de la BD flamande» (au même titre que Willy Vandersteen, le créateur de Bob & Bobette). C’est en fait dans la rue des Sables qu’il créa...son personnage-fétiche de Néron.

www.marcsleen.be

3.Le Musée Jijé... qui n’a tenu que deux ans à Bruxelles

Geluck et son Musée du Chat? Ils ne seraient pas seuls au monde
Un musée qui fut malheureusement éphémère. -
Il s’était ouvert en 2003, sur 900 m2. Un musée à Bruxelles, rue du Houblon, dédié au Gedinnois d’origine Joseph Gillain, dit Jijé, une des figures majeures de la BD franco-belge, même s’il n’a pas la notoriété des auteurs qu’il forma (Franquin, Roba, Morris, Will, Giraud...) et qui furent ses disciples. Trop dispersé sans doute, au contraire d’un Hergé qui sut mieux valoriser «sa marque».

Jijé dessina Spirou et Fantasio (créant ce dernier), Valhardi, Blondin & Cirage, Jerry Spring et des biographies de figures légendaires (Don Bosco, Stanley, Christophe Colomb). Il dessinait un cheval au galop d’un trait, et une planche par jour, le matin, avant de se consacrer le reste de la journée à la peinture (sa vraie passion) ou à des inventions farfelues.

Le musée toutefois, malgré sa brasserie, ses archives et planches originales, malgré la galerie d’hommage de plus de 50 dessinateurs renommé, ne dura… que deux ans, fermant en 2005, «faute de subsides de la Communauté française».

«Pardon Jijé», peut-on lire sur l’avis «nécrologique» diffusé par ses créateurs.

4.Le Musée Bob et Bobette à Kalmthout près d’Anvers

Geluck et son Musée du Chat? Ils ne seraient pas seuls au monde
Près d’Anvers, un musée dédié à l’univers de Bob & Bobette, surtout destiné aux enfants. -
Ouvert depuis 1997 en province d’Anvers, ce musée a été créé dans l’ancienne maison du dessinateur Willy Vandersteen, là où vécu des années 50 à son décès en 1990.

Il a été rénové en 2019 et a alors changé de nom, passant de «Suske en Wiske Kindermuseum» à «Suske en Wiske Museum», pour attirer davantage un public adulte.

Il entraîne ses visiteurs dans le monde de Bob & Bobette avec leur univers truculent et aventureux dont les personnages sont très populaires aussi en Belgique francophone. On a cherché en vain toutefois un mot de français sur le site du musée!

www.suskeenwiskemuseum.be

5.Le Centre belge de la Bande dessinée à Bruxelles

Geluck et son Musée du Chat? Ils ne seraient pas seuls au monde
Le hall d’entrée du Centre belge de la BD, dans une maison Horta. -

Il n’a qu’un défaut...son nom, un austère voire rébarbatif. Mais il est encore temps de le rebaptiser.

Ouvert en 1989 dans une somptueuse maison Horta rénovée, il accueille sur 4200 m2, rue des Sables, une expo permanente consacrée à l’histoire de la BD assortie d’expositions temporaires sur le gotha de la BD franco-belge mais aussi internationale. Il accueille 200 000 visiteurs par an.

www.cbbd.be

6.Le MOOF museum de Bruxelles

Geluck et son Musée du Chat? Ils ne seraient pas seuls au monde
Près de la gare centrale et de la Galerie Horta, le Moof Museum voit la vie en schtroumpf. -

Créé en 2011, ce musée est davantage» consacré aux figurines de bande dessinées. Mais il comprend aussi des planches, des dessins originaux ou des objets de collection.

C’est 1300 m2, une collection de 3500 pièces «unique en Europe». Son inspirateur est un collectionneur dénommé Paul Tasiaux. Le musée a d’abord été créé à Wavre, avant de filer à Schaerbeek sur 3000 m2. Il est depuis 2011 dans la Galerie Horta sous la Gare centrale de Bruxelles. À l’entrée, il y a un schtroumpf de 5 mètres de haut et qui pèse 9 tonnes.

www.moofmuseum.be

7.La Cité internationale de la BD et de l’image à Angoulème

Geluck et son Musée du Chat? Ils ne seraient pas seuls au monde
Etonnants bâtiments désormais dédiés à un musée de la BD à Angoulème. -

Le Festival d’Angoulème, c’est un peu le Cannes de la BD. Depuis 1974, tout un monde y converge les années où le covid n’annule pas les festivités. Et les prix qui s’y décernent sont des consécrations dont rêve tout dessinateur.

Il était logique que s’y crée un «Centre national de la bande dessinée» qui en 2008 a fusionné avec la Maison des auteurs dans un ensemble plus grand encore dénommé «Cité internationale de la BD et de l’image ».

Et qui inclut un… musée, des galeries d’expo, 8000 planches originales, 58 000 albums, 120 périodiques. Bizarrement, ce grand ensemble n’accueille que 70 000 spectateurs par an, sans doute en raison de sa situation décentrée.

Il est considéré comme la seule collection consacrée à la BD en France et la plus importante en Europe.

www.citebd.org

8.Aux Pays-Bas, le tout nouveau Museum of Comic Art (MoCA)

Geluck et son Musée du Chat? Ils ne seraient pas seuls au monde
Tout beau tout neuf, le MoCA, sur la côte hollandaise. -

- Aux Pays-Bas, a existé dès 2004 le Nederlands Stripsmuseum de Groningen (dans le Nord), fondation privée qui a toutefois fermé ses portes en 2019, sa collection intégrant le musée Storyworld, dédié à la BD, l’animation et le jeu vidéo, dans la même ville.

- Dans ce pays toujours, plusieurs dessinateurs ont leur musée «privé», qui vivote et se visite quasi sur rendez-vous: Marten Toonder (à Zoeterwoude), Hans Kresse (à Gouda) ou Jan Kruis à Orvelte.

- Existe toutefois un tout nouveau musée le MoCA, construit dans la station côtière de Noordwijk aan Zee (Hollande méridionale, pas loin de Leyde). Il est ouvert depuis peu et rassemble les collections de l’architecte Arie Korbee avec des classiques de la BD hollandaise mais aussi franco-belge (Gotlib, Jijé, Uderzo...) et internationale (Will Eisner...).

www.museumofcomicart.ne

8.En Europe, quelques musées dédiés au cartoon

Geluck et son Musée du Chat? Ils ne seraient pas seuls au monde
Le musée du comic à Londres. -

Il y a finalement peu de musées dédiés au 9 Art en Europe. Parmi les plus notoires:

- À Bâle, existe le Cartoon Museum, créé en 1979 et dédié au dessin satirique. Son fonds représente 10 000 oeuvres originales. Site: www.cartoonmuseum.ch

- À Londres se trouve aussi un Cartoon Museum, inauguré en 2006, pas loin du British Museum, centré sur la BD anglaise, le dessin satirique et la caricature. Site: www.cartoonmuseum.org

10.De nombreux musées au Japon et aux USA

Geluck et son Musée du Chat? Ils ne seraient pas seuls au monde
Le musée du manga de Kyoto. -
C’est surtout au Japon que pullulent les musées dédiés à la BD, qu’on appelle là-bas les «mangas» et qui sont un phénomène de société (qui s’est peu à peu répandu ici aussi depuis 20 ans).

Quelques exemples, souvent cités musées en tête de liste:

- le Musée Fujiko F. Fujio, ou Musée Doraemon, du nom de son personnage le plus célèbre créé en 1969, situé à Kawazaki.

- Le Musée Ghibli, un des plus populaires de Tokyo, plutôt orienté animation puisque les studios du même nom ont créé des longs métrages mondialement connus comme Princesse Mononoke ou Le Voyage de Chihiro.

- Le Musée de Manga Osamu Tezuka, consacré au «père du manga», créateur d’Astro-Boy, un des personnages les plus emblématiques du genre. Et c’est près d’Osaka.

- Le Musée international du manga à Kyoto abrite des collections de mangas japonais mais aussi créés ailleurs dans le monde.

Aux USA, il y a aussi une kyrielle de «Cartoon Art Museum» comme à San Francisco ou à New York. A Santa Rosa, en Californie, existe depuis 2002 un Musée Charle M. Schulz, le créateur de la série Peanuts et du personnage du chien Snoopy. Un auteur décédé en 2000, le musée ayant été créé au départ des studios où il travaillait. Son site: https: schulzmuseum.org

Geluck et son Musée du Chat? Ils ne seraient pas seuls au monde
L’entrée du musée dédié au créateur de Snoopy, en Californie. -