CORONAVIRUS

L’Inde a dépassé les 20 millions de cas de Covid-19

L’Inde a dépassé les 20 millions de cas de Covid-19

Le pays de 1,3 milliard d’habitants, frappé par une deuxième vague d’une grande virulence, a recensé huit millions de nouvelles contaminations depuis la fin mars. AFP

L’Inde a dépassé mardi les 20 millions de cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie, selon les données officielles, alors que la maladie continue de faire des ravages dans le pays aux hôpitaux saturés.

Au cours des dernières 24 heures, l’Inde a recensé 357.229 nouvelles contaminations, portant le total à 20,3 millions, selon le ministère de la Santé. Les décès ont augmenté de 3.449 pour atteindre 222.408 au total. De nombreux experts estiment cependant que le nombre réel est beaucoup plus élevé.

Le pays de 1,3 milliard d’habitants, frappé par une deuxième vague d’une grande virulence, a recensé huit millions de nouvelles contaminations depuis la fin mars.

Les hôpitaux sont submergés et à court de réserves d’oxygène, de médicaments, de lits, malgré l’afflux d’aide internationale ces derniers jours.

Le nombre quotidien de nouvelles contaminations a toutefois diminué ces derniers jours, après avoir atteint un pic de 402.000 cas vendredi, pour tomber peu à peu à 392.500 samedi, à 368.000 dimanche et à moins de 360.000 au cours des dernières 24 heures.

L’Australie revient sur sa menace d’emprisonner les Australiens en provenance d’Inde

Le Premier ministre australien est revenu mardi sur sa menace d’emprisonner les Australiens qui tenteraient de fuir l’Inde, ravagée par la pandémie.

«Je pense que la probabilité que cela se produise est proche de zéro», a déclaré M. Morrison à l’occasion d’une campagne médiatique.

Le gouvernement de Scott Morrison avait décidé fin avril de suspendre jusqu’au 15 mai les vols en provenance d’Inde alors que la pandémie de Covid-19 dans ce pays d’Asie du Sud a atteint un niveau de gravité sans précédent.

L’Australie avait en outre mis en garde samedi ses concitoyens revenant d’Inde par le truchement de vols avec escale qu’ils risquaient cinq ans de prison.

Quelque 9.000 Australiens sont en effet coincés en Inde, dont des joueurs de cricket qui participaient à la Première ligue indienne.

«Si notre gouvernement se souciait de la sécurité des Australiens, ils nous autoriseraient à rentrer à la maison. C’est une honte!!! Monsieur le Premier ministre, vous avez du sang sur les mains», a notamment tweeté l’ancien joueur de cricket australien Michael Slater, coincé aux Maldives.

Morrison a réfuté avoir du «sang sur les mains». «Il y a eu beaucoup de décisions difficiles à prendre pendant le Covid et les gens me critiqueront, moi et mon gouvernement, pour cela», a-t-il confié à la télévision Nine. «Je ne vais pas laisser tomber l’Australie. Je protégerai nos frontières durant cette période», a-t-il insisté.

L’Australie a fermé ses frontières à la plupart des non-Australiens en mars 2020. Toutes les personnes entrant sur son territoire doivent observer 14 jours de quarantaine dans des hôtels médicalisés, à leurs frais, ce qui a incontestablement permis de freiner la propagation de l’épidémie.

Mais ce système a été mis à rude épreuve lorsque le virus s’est échappé des zones mises sous quarantaine et a provoqué plusieurs foyers de contagion.

Le Premier ministre conservateur doit être réélu dans les 12 prochains mois et avait tablé sur sa gestion relativement réussie de la pandémie pour remporter la victoire.

Mais la suspension des vols en provenance d’Inde et la lenteur de la vaccination pourraient compromettre ses chances.

L’Australie a administré 2,2 millions de doses de vaccin sur une population de 25 millions de personnes.



Coronavirus : le bilan en Belgique