ACTU

Le débrief du jour: exemptés d’examens dans l’officiel | L’affaire Wivinne Marion aux assises | 2e dose d’AstraZeneca plus rapidement

Le débrief du jour: exemptés d’examens dans l’officiel | L’affaire Wivinne Marion aux assises | 2e dose d’AstraZeneca plus rapidement

BELGA

Des examens encore annulés dans l’enseignement officiel, plusieurs procès, Bruxelles qui raccourcit le délai entre les deux doses du vaccin AsraZeneca: voici le condensé de l’actualité de ce lundi 3 mai 2021.

1.Pas d’examens dans l’enseignement officiel, sauf...

Les élèves de l’enseignement officiel seront cette année encore exemptés d’examens de fin d’année, à l’exception des épreuves externes et certificatives.

+ LIRE PLUS | Pas d’examens de fin d’année pour les élèves de l’officiel, à l’exception des épreuves externes et certificatives

2.L’affaire Wivinne Marion aux assises

Ce lundi, la chambre des mises en accusation de Liège a décidé de renvoyer Xavier Van Dam, inculpé de l’assassinat de Wivinne Marion, devant la cour d’assises de Namur.

+ LIRE PLUS | Assassinat de Wivinne Marion : Xavier Van Dam sera jugé en assises

3.Une 2e dose d’AstraZeneca plus rapidement

Bruxelles raccourcit le délai entre les deux doses du vaccin AsraZeneca. De la fourchette la plus longue, la capitale passe à la plus courte. Objectif: ne pas rebuter les Bruxellois face à une attente de 3 mois.

+ LIRE PLUS | 8 semaines et non plus 12 entre 1re et 2e doses AstraZeneca à Bruxelles

4.Puéricultrices en colère

Les parents doivent s’attendre à un nouvel arrêt de travail dans les crèches francophones. Le front commun syndical a déposé un préavis de grève pour le secteur de la petite enfance en vue d’une journée d’actions le mercredi 5 mai. Les représentants des travailleurs demandent une prime de reconnaissance pour le personnel, fortement exposé au coronavirus, ainsi que de meilleures conditions de travail.

+ LIRE PLUS | Puéricultrices (toujours) en colère: de nouvelles actions dans les crèches sont à prévoir ce 5 mai

5.Début du procès de Lelandais

Nordahl Lelandais, ce trentenaire mis en cause pour le meurtre et l’enlèvement de la petite Maëlys De Araujo, se retrouve dans le box des accusés à Chambéry (sud-est) pour répondre pendant une dizaine de jours du meurtre du jeune caporal Arthur Noyer en 2017.

+ LIRE PLUS | Ouverture du premier procès aux assises de Nordahl Lelandais, accusé du meurtre du caporal Noyer