OMNISPORTS

Danse et équitation, les passions sportives de Caroline Fontenoy

Que représente le sport pour quelques personnalités de notre province? On poursuit notre série avec Caroline Fontenoy, la présentatrice du JT de RTL-TVI.

Originaire de Florenville, Caroline Fontenoy est aux commandes du journal télévisé de 13h sur RTL-TVI depuis 2017.

Devenue maman d’une petite fille, Lou, en 2019, son emploi du temps est donc chargé. Mais Caroline Fontenoy tente de se maintenir en forme.

Elle avoue néanmoins que le confinement a compliqué les choses.

«Je continue à effectuer du sport, à la maison, devant la télé, mais c’est tellement différent que d’aller dans une salle, se retrouver dans une ambiance dédiée au sport, explique-t-elle. La motivation n’est pas la même. Mais pratiquer du sport a toujours été important pour moi, c’est un «way of life», quelque chose qui fait partie de ma vie. Et depuis la naissance de ma fille, on multiplie aussi les promenades. »

La passion sportive de Caroline Fontenoy s’est essentiellement articulée autour de deux sports: la danse et l’équitation. La pratique de la danse a même duré très longtemps pour elle.

«Même quand j’ai débuté à RTL, il y a une quinzaine d’années, j’étais dans une troupe de danse et nous réalisions plusieurs spectacles sur l’année, poursuit Caroline Fontenoy. C’est d’ailleurs pour cela que je n’avais pas hésité à participer au marathon de la danse dans le cadre du Télévie. Dès qu’il y a moyen de faire du sport, je suis partante.»

Passions partagées avec sa sœur

L’autre passion de Caroline était l’équitation, sport plutôt individuel. Mais cette passion pour les chevaux, elle l’a partagé avec sa sœur.

« Nous avions peu d’écart entre nous et nous adorons ce sport, ajoute la présentatrice. Nous avons eu le bonheur d’avoir un cheval avec ma sœur. Je ne compte plus les heures passées dans le monde de l’équitation. J’ai participé à de nombreux concours hippiques avec des victoires au niveau régional notamment. Pourtant, mon cheval ne partait pas souvent favori, mais nous arrivions à en tirer le meilleur avec ma sœur. Ces souvenirs sont gravés dans ma mémoire.»

«La Foire, un moment inoubliable»

Et comme pour de nombreux passionnés des chevaux, la Foire de Libramont était un moment privilégié. «C’était le rendez-vous de l’année, sourit-elle, un peu comme des vacances. Il y avait les concours prestigieux qu’on adorait regarder. Nous nous y rendions à cheval depuis un manège tout proche. L’atmosphère, les moments avec les copains, les chevaux, ce sont aussi des moments que je n’oublie pas. Ce monde de l’équitation, du cheval est un monde que j’adore

Passion que Caroline Fontenoy n’a désormais plus le temps d’assouvir, mais peut-être y retournera-t-elle un jour avec sa fille?

«Je ne pourrais être qu’heureuse, mais je sais aussi le temps qu’il faut consacrer pour un sport comme l’équitation, donc si ma fille pouvait commencer par la danse, sport moins chronophage, puis l’équitation par après, ce serait l’idéal, avance la jeune quarantenaire. Mais le sport est une école de vie, j’y accorde beaucoup d’importance et j’espère que ma fille aimera autant que moi

 

Elle avait sous-estimé le GR20

Preuve de sa passion pour le sport, Caroline Fontenoy s’est lancée, il y a quelques années, sur le mythique sentier de randonnée du GR20 en Corse. «J’avais sous-estimé l’exploit que représente ce GR20, avoue Caroline Fontenoy. Je n’étais pas assez entraîné, j’avais omis le poids du sac aussi, environ 10 kilos. Mes articulations ont souffert, surtout les genoux. Nous avons parcouru une partie du GR20 au Sud, avec 5-6 jours de randonnée. L’expérience était fabuleuse, les paysages magnifiques. On a dormi en tente dans des endroits sauvages, selon les étapes. Je le recommande à tous, à condition de bien s’entraîner. »

 

Adepte des sensations fortes

Caroline Fontenoy a aussi pratiqué le ski et le snowboard lorsqu’elle était plus jeune. «Sans casque, on fonçait à toute allure, on ne se rendait pas compte des risques que l’on prenait, note-t-elle. J’ai aussi pris part à un stage de parapente dans les Alpes. Bref, j’apprécie les sensations fortes.»

Defour et les Borlée

Dans le cadre de son travail, Caroline Fontenoy a déjà eu l’occasion d’interviewer pas mal de sportifs. « J’ai apprécié Steven Defour, un mec sympathique et qui d’ailleurs prend sa retraite, et j’ai toujours eu plaisir à côtoyer la famille Borlée, explique-t-elle. En général, les sportifs sont très sympas et détendus. J’apprécie vraiment traiter du sport dans le JT que je présente.»

Les Diables évidemment

Si elle doit citer un événement sportif qui l’a marqué, Caroline Fontenoy cite l’exploit des Diables Rouges face au Brésil lors de la Coupe du Monde 2018.


Nos dernières videos