CORONAVIRUS

Un resto de Nassogne a ouvert ce 1er mai: 750 euros d’amende, des clients aussi verbalisés

Un resto de Nassogne a ouvert ce 1er   mai: 750 euros d’amende, des clients aussi verbalisés

La restauratrice Roxane Godefroid montre son PV. -

Le Relais Saint-Monon a ouvert ses portes ce 1er mai comme annoncé. La police est intervenue.

Comme il l’avait annoncé, la brasserie-restaurant Le Relais Saint-Monon, a Nassogne, a bel et bien ouvert ses portes ce samedi 1er mai.

Il n’a pas fallu longtemps pour que la police intervienne, vers 12 h 15, et distribue les sanctions.

Une amende de 750 euros a été infligée à l’établissement.

Une dizaine de clients avait répondu présents. «Deux clients étaient assis en terrasse, ils ont aussi été verbalisés, ils ont chacun reçu une amende de 250 euros», explique Roxane Godefroid. «Les autres se sont enfuis par l’arrière de l’établissement. On a refusé de payer. J’ai pris un avocat qui nous défendra tous les trois.»

À noter que le service s’est poursuivi après l’intervention de la police. «Il s’agissait d’une action purement symbolique», répète Roxane Godefroid.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos