GENAPPE

La police interdit le spectacle au Monty: «Il y a des choses plus intelligentes à faire»

La police interdit le spectacle au Monty: «Il y a des choses plus intelligentes à faire»

Eda

Le Monty voulait présenter le spectacle de l’artiste Lucie Yerlès ce vendredi soir. La police a empêché qu’il puisse se dérouler.

Les policiers étaient en nombre vendredi soir, dès avant 18h, devant la salle du Monty à Genappe où devait se tenir le spectacle de Lucie Yerlès, un spectacle à la frontière du cirque et de la conférence gesticulée.

Les policiers bloquaient l’accès principal de la salle mais aussi les sorties de secours. Une quarantaine de spectateurs, voire de professionnels du monde du spectacle, attendaient sur le trottoir face à la salle, munis tous d’une attestation indiquant que leur présence était essentielle à la tenue du spectacle. Alain Moreau, responsable du Tof Théâtre et administrateur du Monty, a eu de fréquents contacts avec les policiers pour leur demander de laisser entrer les personnes indispensables au spectacle. Il s’appuyait sur les conseils de l’avocate du mouvement Still Standing qui milite pour la réouverture des salles de spectacles.

Dans le «public», Gus Goossens, programmateur de spectacle à la Table d’Hôte à Virginal: «Il y a des choses plus intelligentes à faire que d’empêcher un spectacle. La présence des spectateurs est indispensable aux artistes. Cette attitude de bloquer l’entrée est scandaleuse», lançait-il.

Quarante personnes dans la salle

Finalement, par une porte voisine, le public a pu s’infiltrer dans la salle, chacun étant muni de son attestation de présence indispensable. La députée Hélène Ryckmans n’a pas pu entrer. Ils étaient une quarantaine à espérer assister au spectacle. Du moins, pendant trois minutes puisque celui-ci a été interrompu par la police qui n’a pas accepté qu’il se poursuive. Les policiers ont ensuite pris les noms de toutes les personnes présentes dans la salle, elles seront verbalisées: «Verbalisées mais il n’y aura pas d’amende puisque les mesures gouvernementales sont illégales. Elles sont aussi injustes», a indiqué Alain Moreau à l’assemblée. «Nous sommes 11 millions en Belgique, il est anormal que l’effort sanitaire soit porté par quelques secteurs, dont la culture. Cet effort devrait être réparti sur l’ensemble des secteurs de manière à permettre à tout le monde de pouvoir travailler. Notre secteur est à l’arrêt depuis plus d’un an, avec des gens qui ont un revenu de remplacement ce qui n’est pas un salaire. Les gens dans la salle auraient pu venir dans un bus bondé, cela, c’est autorisé», a-t-il indiqué.

Après avoir pris toutes les identités, les policiers ont demandé aux personnes présentes dans la salle de spectacle de la quitter. Cela s’est déroulé dans le calme.

Ce samedi 1er mai, 18h et 19h, deux spectacles figurent au programme du Monty avec notamment «Échappée Vieille» par le Tof Théâtre et «Comme la pluie» par le «Foule théâtre».



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos