AMAY

Une Amaytoise disparue et recherchée par hélicoptère et maître-chien

Une Amaytoise disparue et recherchée par hélicoptère et maître-chien

La police a fait appel à un maître-chien pour retrouver l’Amaytoise disparue. ÉdA – Florent Marot

Hier soir, un hélicoptère a survolé Amay pour rechercher une dame qui avait disparu. Bonne nouvelle: elle a été retrouvée vivante.

Hier soir, vers 21h, la communauté Facebook d’Amay s’est inquiétée de voir, et entendre, un hélicoptère survolant Amay. Et ce, pas en coup de vent. Clairement, il se passait quelque chose.

Et effectivement, c’était bien le cas. Une dame originaire d’Amay était portée disparue. Si elle vit seule, sa famille aurait prévenu la police, inquiète de ne plus avoir de nouvelles. La zone de police Meuse-Hesbaye a dès lors engagé des forces de police: l’équipe d’intervention, la police fédérale et la cellule des personnes disparues, un maître-chien ainsi qu’un hélicoptère avec infrarouge. L’objectif étant de la retrouver rapidement car elle avait disparu depuis plusieurs heures.

Son GSM avait cessé d’émettre, le dernier signal provenait d’une antenne spécifique, ce qui a permis de concentrer les recherches sur une zone. «C’est une dame dans la force de l’âge, mais pas âgée ni désorientée, explique aujourd’hui le bourgmestre Jean-Michel Javaux. Toutes les suppositions étaient alors possibles.» Le bourgmestre a lui-même été prévenu par la police qu’un hélicoptère allait survoler à très basse altitude toute une zone comprise entre la cité Rorive, Ombret, la Gravière et aussi les bords de Meuse. «Cela allait durer un certain temps et l’hélicoptère allait être assez bas.» Le bourgmestre a dès lors prévenu, via Facebook, les Amaytois qui, déjà, s’inquiétaient de la présence de cet hélicoptère. «La consigne était bien qu’il n’y ait pas d’afflux de personnes dans la zone de recherche», ajoute Jean-Michel Javaux. Le bourgmestre a dès lors tenté de calmer le jeu. Pour, peu de temps après, informer les Amaytois des faits: une personne de la commune disparue depuis plusieurs heures et les recherches lancées. Ainsi que l’heureuse issue car la dame a été retrouvée vivante; elle était tombée dans le bois d’Ombret et était groggy. La zone de police Meuse-Hesbaye informe même qu’elle a réintégré elle-même son domicile. Plus de peur que de mal donc…


Nos dernières videos