EMPLOI

L’approvisionnement des magasins Lidl perturbé par une action syndicale

L’approvisionnement des magasins Lidl perturbé par une action syndicale

Le syndicat veut bloquer l’accès aux dépôts afin de perturber l’approvisionnement des magasins. Photo News (Illustration)

Une action syndicale, à l’initiative du syndicat chrétien flamand ACV Puls, visera ce vendredi les dépôts de l’enseigne de supermarchés Lidl. Le syndicat veut ainsi dénoncer l’importante charge de travail que subissent les travailleurs.

Il règne un problème de charge de travail chez Lidl. Ce problème a toujours été là et la crise du coronavirus l’a renforcé, dénonce en substance le responsable syndical Wouter Parmentier.

Ce dernier pointe également les tensions que peuvent engendrer le non-respect des règles sanitaires par certains clients. Des faits de violence verbale, voire physique, ne sont pas rares, selon l’ACV.

Le personnel est fatigué et se sent abandonné, poursuit le syndicat qui veut donc bloquer l’accès aux dépôts ce vendredi, afin de perturber l’approvisionnement des magasins et, in fine, soulager quelque peu les travailleurs en magasins.

Le site de Courcelles visé?

Les dépôts visés sont, notamment, ceux de Saint-Nicolas et Genk en Flandre et de Courcelles en Wallonie. L’enseigne dispose également d’un centre logistique à Marche-en-Famenne.

Une nouvelle concertation est prévue le 5 mai, indique encore le syndicat, qui se veut menaçant: sans avancée, «les actions seront étendues dans les semaines qui viennent».



Coronavirus : le bilan en Belgique