MONDE

Pékin à Biden: les USA ne doivent pas «imposer» leur démocratie aux autres

Pékin à Biden: les USA ne doivent pas «imposer» leur démocratie aux autres

Joe Biden Photo News

Après un discours offensif de Joe Biden, la Chine a fustigé jeudi la volonté des Etats-Unis «d’imposer» leur modèle démocratique aux autres pays et dénoncé les activités militaires américaines, Pékin plaidant pour la «non-confrontation» avec Washington.

Le président américain avait prononcé la veille sa première allocution devant le Congrès. Il a notamment estimé que l’Amérique était «en concurrence» avec le géant asiatique «et d’autres pays pour gagner le 21e siècle».

«Les autocrates pensent que les démocraties ne peuvent rivaliser», a encore ajouté Joe Biden qui a toutefois assuré ne pas «chercher le conflit avec la Chine».

Interrogé sur le discours du locataire de la Maison Blanche, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, a jugé «normal» que Pékin et Washington «se livrent une concurrence dans certains domaines».

«Mais cette concurrence, à l’image d’un concours d’athlétisme, doit être l’occasion d’une émulation qui permette à chacun de se surpasser, pas d’un duel à mort», a-t-il souligné lors d’un point presse régulier.

Wang Wenbin s’est également ému de la volonté des Etats-Unis, selon lui, d’imposer son système politique à d’autres nations et notamment à la sienne.

«La démocratie est une valeur commune de l’humanité, pas un produit breveté par un pays en particulier», a-t-il déclaré.

«Imposer à d’autres pays son propre système démocratique (...) est une hérésie et une manipulation des valeurs démocratiques. Cela ne fera que créer des divisions, exacerber les tensions et saper la stabilité.»

«La Chine désire développer avec les Etats-Unis une relation basée sur l’absence de conflit, la non-confrontation, le respect mutuel et la coopération gagnant-gagnant», a-t-il résumé.

Les forces armées chinoises et américaines rivalisent d’influence en Asie-Pacifique, notamment en mer de Chine méridionale et aux alentours de Taïwan, ce qui conduit à des tensions récurrentes entre les deux puissances.

«Les États-Unis envoient fréquemment des navires de guerre et des avions à proximité de la Chine. Cela contribue à militariser la région et y menace la paix et la stabilité», a déclaré jeudi Wu Qian, un porte-parole du ministère chinois de la Défense.

Depuis l’arrivée au pouvoir de Joe Biden, l’activité de ces bateaux américains «dans les eaux chinoises» a augmenté de 20% et celle des aéronefs de reconnaissance de 40%, a déclaré M. Wu lors d’une conférence de presse, soulignant la «ferme opposition» de Pékin.

Nos dernières videos