MONS

Le call center 101 fermé à Mons à cause d’un foyer Covid: «Aucun impact pour les citoyens»

Le call center 101 fermé à Mons à cause d’un foyer Covid: «Aucun impact pour les citoyens»

Illustration. ÉdA

Le CIC Hainaut ne reçoit plus les appels émanant du 101 pour cause de coronavirus. Tous les appels entrants sont déviés vers Namur.

Depuis mercredi, le Centre d’Information et de Communication du Hainaut, soit le centre d’appel de Mons traitant les appels entrant au numéro d’urgence 101, ne répond plus. En cause: le coronavirus. «11 collaborateurs sont impactés. 5 ont été testés positif parmi les ‘calltakers’et 6 parmi les dispatcheurs», nous explique Raoul Moulin, secrétaire permanent CSC Police.

Les calltakers sont les agents chargés de traiter les appels arrivant au 101, tandis que ceux du dispatching envoient les équipes sur le terrain. «Ce dernier service, qui compte 50 agents», reste actif, précise Raoul Moulin. «Seuls les appels arrivant au CIC sont déviés.»

Ceux-ci atterrissent au CIC de Namur, où «toutes les mesures ont été prises pour que le service à la population ne soit pas impacté», rassure le service presse de la police fédérale, qui ne fait lui mention que d’un cas positif.

«Du personnel a été transféré d’autres centres pour traiter le surcroit d’appels», complète Raoul Moulin. «Le CIC du Luxembourg en a par exemple fourni suivant les procédures mises en place pour remédier à un problème qui surgirait dans un des centres. Il n’y a pas de craintes à avoir quant au service à la population.»

Le call-center du CIC Hainaut devrait rester inactif une semaine, «le temps que tous les locaux soient désinfectés. Ils vont aussi acheter des purificateurs d’air. Tout sera fait pour que la reprise se passe dans de bonnes conditions.»

En 2017, le call center du CIC du Hainaut enregistrait entre 1 400 et 1 600 appels sur 24 h, indiquait à l’époque un représentant syndical à l’occasion d’un mouvement de grogne dénonçant le manque de personnel.



Coronavirus : le bilan en Belgique