CULTURE

VIDÉO | Cinéma Caméo à Namur: «Ce samedi, on va ouvrir tout à fait normalement»

Active au sein de l’ASBL Les Grignoux depuis 2014, Laurence Hottart est la coordinatrice du Caméo Namur. Samedi, elle et son équipe ouvriront les salles de leur cinéma au public. Parce que le temps de l’attente est révolu.

«Nous sommes, avec l’Horeca et l’événementiel, le dernier secteur à ne pas avoir entamé son déconfinement et à n’avoir aucune perspective», dit celle qui est consciente, aussi, du caractère a priori illégal d’une entreprise qu’elle sait fragile, puisqu’elle pourrait être interrompue par les forces de l’ordre.

La« jurisprudence Quentin Dujardin » sera-t-elle de mise? C’est à espérer pour un secteur qui assure qu’il respectera les protocoles sanitaires en vigueur avant sa refermeture. Et qui n’entend plus faire marche arrière.

Laurence Hottart nous explique pourquoi. Et invite le public à répondre à l’appel.

 

 

L’interview de Laurence Hottart dans notre vidéo en tête de cet article.

 

 

 

Dans L’Avenir de ce jeudi 29 avril, nous allons à la rencontre de divers acteurs du monde culturel, qui, à l’instar de Laurence Hottart et du Caméo namurois, ouvriront leurs portes ce samedi, dans le cadre d’une nouvelle action Still standing for culture.Toutes les infos ici

 

VIDÉO | Cinéma Caméo à Namur: «Ce samedi, on va ouvrir tout à fait normalement»
Laurence Hottart, coordinatrice du cinéma le Caméo, à Namur. © Jacques Duchateau



Coronavirus : le bilan en Belgique