CORONAVIRUS

L’enseignement néerlandophone reprendra en présentiel dès le 10 mai, mais sans obligation

L’enseignement néerlandophone reprendra en présentiel dès le 10 mai, mais sans obligation

Ben Weyts, ministre flamand en charge de l’Éducation. BELGA

Les élèves de l’enseignement secondaire néerlandophone pourront reprendre leurs cours à 100% en présentiel à partir du 10 mai, sans obligation, a indiqué mercredi le ministre flamand de l’Enseignement Ben Weyts.

Depuis les vacances d’automne, les élèves des quatre dernières années de l’enseignement secondaire en Flandre pouvaient suivre les cours à 50% en présentiel. Ainsi, à partir du 10 mai, ils pourront retourner à l’école à temps plein. Les écoles ne sont néanmoins pas obligées de rouvrir totalement. «Les écoles elles-mêmes sont les mieux placées pour évaluer la situation locale et les besoins locaux», indique le ministre.

À partir du mois de juin, les écoles seront à nouveau autorisées à organiser des excursions de plusieurs jours en Belgique en respectant la bulle de la classe. Il leur est demandé de le faire le plus tard possible.

Il est demandé aux étudiants d’éviter autant que possible les transports publics et de limiter leurs activités extrascolaires à un seul loisir. M. Weyts appelle le reste de la société à respecter strictement les mesures anti-coronavirus «afin de donner la priorité à l’enseignement».

Les enseignants pourront se faire tester préventivement deux fois par semaine. Les écoles pourront également demander que les tests rapides soient réalisés à l’école. Le mois prochain, les projets pilotes débutent avec des auto-tests que les enseignants pourront effectuer eux-mêmes.