BRAINE-LE-COMTE

Une filière parallèle de vaccination à Ronquières

Une filière parallèle de vaccination à Ronquières

À Ronquières, il suffisait d’envoyer un mail pour être vacciné avant les publics prioritaires. Ugo PETROPOULOS

Jusqu’à ce mardi, il était possible de se faire vacciner à Ronquières en envoyant un simple mail…

Des patients non-prioritaires, de moins de 65 ans et qui ne souffrent d’aucune comorbidité ont pu se faire vacciner au centre de Ronquières, indiquait la RTBF dans son JT mardi soir. Ces patients ont tout simplement envoyé un e-mail à une adresse créée par un médecin coordinateur du centre.

Par la suite, les candidats recevaient une convocation leur permettant de prendre rendez-vous et le tour était joué. La combine a circulé bien au-delà des environs puisque des personnes venues de Bruxelles et de Flandre ont accouru pour prendre une piqûre.

Pourquoi une telle filière parallèle, hors de toute procédure recommandée par l’AVIQ, s’est-elle mise en place? Parce que le centre de Ronquières a du mal à écouler ses vaccins.

C’est un des plus grands de Wallonie avec 10 lignes, mais il est excentré dans une zone à faible densité de population et entouré de centres de proximité qui sont venus s’ajouter au fur et à mesure que la Wallonie revoyait sa stratégie: à Soignies, La Louvière, Binche, Tubize et Braine-l’Alleud. Et fort logiquement, les habitants de ces communes préfèrent prendre rendez-vous dans le centre le plus proche de chez eux.

Compréhension de l’AVIQ, mais ça doit cesser

Sa position excentrée fait que le site Qvax, qui permet de profiter de doses non utilisées, ne le référence pas pour des habitants de communes non limitrophes. Le médecin coordinateur s’est donc débrouillé autrement pour écouler ses stocks.

Ce que comprend l’AVIQ, qui coordonne la vaccination, mais n’approuve pas. «Pour nous, il vaut mieux 10 personnes vaccinées en plus que 10 vaccins à la poubelle. On comprend, mais on ne veut pas que ça devienne la règle», explique Lara Kotlar, porte-parole de l’AVIQ.

L’adresse mail qui permettait de court-circuiter la file a été désactivée. Désormais, pour espérer bénéficier d’une dose excédentaire, c’est sur QVax que ça se passe…

Inutile de venir sans rendez-vous!

Hier soir, dans la foulée du reportage diffusé par la RTBF, une ruée a été observée au centre de vaccination de Ronquières. Des individus s’y présentaient sans rendez-vous dans l’espoir de recevoir une dose de vaccin.

Ce mouvement a poussé la zone de police de la Haute-Senne à diffuser un petit rappel des règles via les réseaux sociaux: «Il ne sert à rien de vous présenter au centre de vaccination à Ronquières sans rendez-vous et ce, même pour recevoir une dose excédentaire. Ne vous rendez donc sur place qu’après avoir eu confirmation de votre rendez-vous par mail», rappelle-t-elle.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos