BELGIQUE

Pas de limite d’âge pour le vaccin Johnson & Johnson, le vaccin AstraZeneca administré dès 41 ans

Pas de limite d’âge pour le vaccin Johnson & Johnson, le vaccin AstraZeneca administré dès 41 ans

Pas d’âge minimum pour le vaccin Janssen. AFP

Réunis en conférence interministérielle, les ministres de la Santé ont annoncé que la Belgique allait entamer l’administration des vaccins Johnson & Johnson sans limite d’âge et que le vaccin AstraZeneca pourrait être administré dès 41 ans.

La Belgique va entamer l’administration des vaccins Janssen (Johnson & Johnson) contre le coronavirus, sans la limiter à une certaine catégorie d’âge parmi la population adulte, ont communiqué samedi le commissariat corona du gouvernement et les ministres de la Santé des différents niveaux de pouvoir.

Il a également été convenu en Conférence interministérielle (CIM) Santé publique d’abaisser la limite d’âge pour l’administration du vaccin AstraZeneca: celui-ci pourra désormais être utilisé pour les 41 ans et plus. Précédemment, les ministres avaient décidé de temporairement réserver ce vaccin aux 56 ans et plus, mais cette limite est donc abaissée.

«Toute personne ayant déjà reçu une première dose de ce vaccin recevra également une seconde dose après douze semaines», indique le communiqué envoyé à l’issue de la Conférence interministérielle.

Les vaccins AstraZeneca et Janssen ont tous deux été au centre de l’actualité à la suite de cas graves de thromboses inhabituelles, combinées à un faible taux de plaquettes dans le sang. Pour les deux vaccins, ces incidents ont été enregistrés comme «effet secondaire très rare», après une évaluation de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Dans les deux cas, l’agence européenne a malgré tout insisté sur le fait que les avantages de la vaccination l’emportent sur les risques.

La Belgique a reçu la semaine dernière son premier lot de vaccins Janssen (36.000 doses), mais qui a été conservé au frigo en attendant l’issue de l’évaluation européenne puis les avis du Conseil supérieur de la Santé et de la Task Force Vaccination. Les différentes régions ont prévu d’utiliser prioritairement le vaccin Janssen pour les publics fragilisés, par exemple en vaccination à domicile, car il ne nécessite qu’une seule dose au contraire des autres produits utilisés.

«La firme JJ a d’ores et déjà indiqué qu’elle allait reprendre les livraisons. La Belgique attend une livraison de 62.400 vaccins la semaine prochaine. Au total, 1,4 million de ces vaccins devraient être livrés à notre pays entre avril et juin», rappellent les ministres de la Santé samedi.

Au sujet du vaccin AstraZeneca, la CIM s’est aussi appuyée sur les évaluations plus poussées de l’EMA. Les thromboses problématiques restent très rares, et ont surtout été observées chez les vaccinés plus jeunes. La nouvelle analyse de l’EMA dévoilée cette semaine «montre qu’après la vaccination, l’hospitalisation et l’admission en soins intensifs liées à la Covid-19 est inférieure, dans tous les groupes d’âge, y compris les plus jeunes, au risque de cet effet secondaire. La vaccination permet également d’éviter un plus grand nombre de décès au-delà de l’âge de 30 ans», communique la CIM au sujet du Vaxzevria, le vaccin développé par AstraZeneca et l’université d’Oxford. 41 ans semble une marge suffisante pour s’assurer que les bénéfices de l’utilisation de ce vaccin surpassent largement ses risques.

Par ailleurs, les femmes enceintes vont pouvoir être vaccinées en priorité. Le CSS a recommandé leur vaccination. «Les médecins généralistes recevront plus d’informations à ce sujet la semaine prochaine».



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos