RALLYE

VIDÉOS | WRC Croatie: Thierry Neuville conclut la première journée en tête

VIDÉOS | WRC Croatie: Thierry Neuville conclut la première journée en tête

Thierry Neuville AFP

Thierry Neuville espérait briller sur ce rallye et il l’a prouvé ce vendredi. Au terme d’une première journée marquée par la sortie de Kalle Rovanperä, le Belge occupe la première place du classement provisoire.

À l’issue de la première journée du rallye de Croatie, 3e manche du championnat du monde WRC, Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 Coupé WRC) sont en tête du classement. Le duo a remporté trois des huit spéciales vendredi et possède une avance de 7.7 secondes sur son premier poursuivant, le champion du monde français Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC).

Le Gallois Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC) est 3e à 8.0, devant l’Estonien Ott Tänak (Hyundai i20 Coupé WRC) à 31.9 et l’Irlandais Craig Breen (Huyndai i20 Coupé WRC) à 54.9. Le Français Adrien Fourmeaux (Fiesta WRC), copiloté par le Belge Renaud Jamoul, est 6e à 1:14.7.

«C’était une journée fantastique. Les chronos étaient bons, tout comme la progression dans la journée. Nous n’avons pas eu de panne, pas de crevaison et avec deux roues de secours dans le coffre, nous avons toujours opté pour la sécurité», a expliqué Jamoul.

VIDÉOS | WRC Croatie: Thierry Neuville conclut la première journée en tête
Le Français Adrien Fourmeaux (Fiesta WRC), copiloté par le Belge Renaud Jamoul, est 6e à 1:14.7. AFP

Cette première journée a été marquée par la sortie de piste du leader du championnat du monde Kalle Rovanperä (Toyota Yaris WRC). Le Finlandais de 20 ans est parti à la faute dès la première spéciale et a dû abandonner.

Après trois scratchs sur quatre en début de journée, le Saint-Vithois a terminé deux fois deuxième et deux fois troisième dans la boucle de l’après-midi. «Les sensations sont bonnes. J’ai la sensation que les changements d’adhérence sont plus difficiles à gérer avec ces pneus et nous devons nous adapter», a expliqué Neuville après la 7e des huit spéciales de la journée, soulignant que la voiture «fonctionnait à merveille».

Et les autres Belges engagés en Croatie dans tout cela? A la suite d’une collision avec un arbre dans la septième spéciale ayant complètement détruit l’arrière de leur voiture, Cédric De Cecco et Jérôme Humblet (Skoda Fabia R5) n’ont pas terminé la première journée du Rallye de Croatie, 3e manche du championnat du monde des rallyes WRC.

Sébastien Bedoret et Thomas Walbrecq (Skoda Fabia R5) avaient aussi bien démarré jusqu’à ce qu’une jante cassée leur fasse perdre huit minutes, mais ils sont toujours dans la course. «Sébastien a cassé une jante dans une corde», a expliqué Frédéric Miclotte, team manager de SXM Compétition. «Il est déçu car il espérait un bon résultat. Mais en fait, le but principal de ce rallye était de faire un peu de kilométrage, en fonction du Rallye d’Ypres qui aura lieu plus tard cette année. C’est pourquoi il repartira samedi pour gagner en expérience et en rythme de compétition.» Bedoret a fini la journée en 38e position.

Samedi, deux boucles de quatre spéciales, pour un total de 121,92 kilomètres chronométrés, attendent les pilotes. Le tronçon Stojdraga - Gornja Vas (20,77 km), est présentée comme la spéciale phare du week-end, surnommée la «spéciale aux mille virages». Étroite et sinueuse, elle mettra à mal les pilotes.

Thierry Neuville en tête: «Je suis content de ma journée»

«C’est dommage que je dois porter un masque sinon vous verriez un grand sourire sur mon visage», a déclaré Neuville. «C’était une première journée difficile mais je suis très content. Lorsque Kalle Rovanperä est sorti de la route, j’ai voulu en profiter pour creuser un écart et cela m’a réussi. Cet après-midi, j’ai commis un demi-tour en plus d’une autre faute dans la dernière spéciale. J’ai perdu 5 à 6 secondes dans la deuxième boucle mais j’ai quand même pu augmenter mon avance au classement en passant de 7.3 secondes ce matin à 7.7 secondes.»

Samedi, c’est un parcours assez similaire à celui de vendredi qui attend les pilotes. «Ce sera une nouvelle journée compliquée avec des spéciales difficiles», a prévenu le Saint-Vithois. «J’aime cependant ce genre de spéciales. Je sais ce que Sébastien (Ogier, ndlr) est capable de faire et il sait la même chose de moi. Nous avons déjà assez lutté l’un contre l’autre et personne n’abandonnera. J’espère pouvoir pousser comme je l’ai fait aujourd’hui et terminer la journée en tête.»

Nos dernières videos