FOOTBALL

Andrea Agnelli enterre déjà la Super League: «On ne peut pas continuer sans les clubs anglais»; l’Atlético et l’Inter renoncent

Andrea Agnelli enterre déjà la Super League: «On ne peut pas continuer sans les clubs anglais»; l’Atlético et l’Inter renoncent

Andrea Agnelli, le président de la Juventus. AFP

48h et puis s’en va. La Super League est sur le point de n’être qu’un mauvais souvenir. Andrea Agnelli vient de l’enterrer. Dans la foulée, l’Atlético et l’Inter Milan ont annoncé leur retrait du projet.

MISE À JOUR - 14h10

L’AC Milan renonce également au projet de Super League. Le club a expliqué mercredi dans un communiqué qu’il est «sensible» aux «préoccupations des supporters». Plus tôt dans la journée, l’Inter Milan et l’Atlético Madrid avaient annoncé leur désistement, imitant ainsi les six clubs anglais (Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester City, Manchester United et Tottenham).

Andrea Agnelli, le président de la Juventus, estime que la Super League ne peut exister: «La Super League peut-elle continuer après les sorties des clubs anglais? Honnêtement: non, on ne peut pas continuer sans les clubs anglais», a-t-il déclaré à l’agence de presse Reuters.

«Mais je reste convaincu de la beauté du projet. La Super League aurait été la plus grande compétition de football au monde», ajoute-t-il, alors que le titre boursier de la Juve s’écroulait mercredi à la Bourse de Milan (-12%).

Pourtant… Dans un entretien publié mercredi par la Repubblica mais accordé mardi avant l’annonce du retrait anglais, le président de la Juventus continuait de soutenir ce projet: «Entre nos clubs, il y a un pacte de sang, on va avancer. Le projet a 100% de chances de succès», affirmait celui qui apparaît comme l’un des principaux soutiens du projet avec le président du Real Madrid, Florentino Pérez.

«Le football n’est plus un jeu mais un secteur industriel et il a besoin de stabilité», ajoutait celui qui est avec son homologue du Real Madrid Florentino Perez l’un des principaux promoteurs de cette nouvelle compétition, qui était destinée à supplanter la Ligue des champions.

L’Atlético et l’Inter, 7e et 8e clubs à quitter la Super League

Dans la foulée de cette annonce, l’Atlético Madrid a annoncé dans un communiqué son retrait du projet de Super League.

«L’équipe première et son entraîneur ont montré leur satisfaction quant à la décision du club, sachant que le mérite sportif doit prévaloir sur tout autre critère» explique le club madrilène.

Même son de cloche du côté de l’Inter Milan. Le club de Romelu Lukaku ne fait plus partie du projet Super League.

«Nous nous engageons toujours à offrir aux supporters la meilleure expérience de football; l’innovation et l’inclusion font partie de notre ADN depuis notre fondation. Notre engagement avec toutes les parties prenantes pour améliorer l’industrie du football ne changera jamais», écrit le club italien dans un communiqué.

Sur les 12 clubs fondateurs de cette initiative dévoilée lundi, il ne reste désormais plus que deux clubs espagnols (Real Madrid et Barcelone) et deux clubs italiens (Milan AC et Juventus Turin).