EN IMAGES

Mais que fait ce smiley géant sur la petite ceinture de Bruxelles?

Un énorme smiley géant a fait son apparition sur la petite ceinture de Bruxelles. Son sourire va se remplir au fur et à mesure…

Un smiley géant s’est posé le long de la petite ceinture de Bruxelles ce 20 avril. Mais que fait donc ce Pac-Man urbain entre la Porte de Namur et le carrefour Trône?

Il s’agit en fait de la partie la plus spectaculaire de la nouvelle campagne Bike for Brussels imaginée par Bruxelles Mobilité pour encourager les Bruxellois à rester en selle après le boum cycliste qui s’est déclenché durant le premier confinement.

Concrètement, ce smiley géant est relié aux compteurs vélo régionaux, placés un peu partout sur les axes cyclistes les plus fréquentés. «Plus les cyclistes rouleront dans les rues de Bruxelles, plus son sourire deviendra grand», promet Bruxelles Mobilité dans un communiqué lançant la campagne. Le design de l’objet, qui ne passe pas inaperçu, a été conçu par l’illustrateur Jango Jim.

Mais que fait ce smiley géant sur la petite ceinture de Bruxelles?
Le sourire du smiley géant va se remplir au fur et à mesure des comptages de vélos partout dans Bruxelles. ÉdA – Julien RENSONNET

Moral en berne, sauf à vélo

Alors que le vélo a été boosté de 64% à Bruxelles depuis l’arrivée du Covid-19, le même virus a entamé le moral des Belges. Bruxelles Mobilité cite une étude de l’UGent: «le niveau de bonheur de la population belge est passé de 6,73 sur 10 avant la crise à 6,21 aujourd’hui. 30% des Belges se disent même malheureux». L’agence régionale estime que le deux-roues pourrait bien être un antidote à cette morosité: «De nombreuses études scientifiques soulignent l’impact positif du vélo sur le bien-être psychologique. Pédaler libère plusieurs hormones, dont l’endorphine, l’hormone du bonheur. Le vélo permet également de se vider le cerveau et de s’aérer l’esprit».

L’idée derrière la campagne, c’est donc de donner le sourire aux Bruxellois en les gardant en selle. «Tout le monde sait que prendre le vélo, c’est bon pour la mobilité, pour l’environnement et pour la santé. Mais ce que l’on sait peut-être moins, c’est que c’est bon pour le moral. Et en cette période difficile pour tous, il s’agit clairement d’un argument de plus pour inciter les Bruxellois à privilégier le vélo», embraye Elke Van den Brandt, ministre bruxelloise de la Mobilité (Groen).

«Les habitudes changent»

L’élue estime que les aménagements cyclistes, dont celui de l’avenue Marnix où trône le smiley géant, concourent à doper la mise en selle. Au total on le sait, ce sont 30km d’itinéraires cyclables sécurisés qui équipent Bruxelles depuis le printemps dernier. «2020 fut une année record. Ça démontre que les habitudes changent et que ces aménagements répondent à un besoin réel. Le nombre croissant de cyclistes nous motive à installer des nouvelles infrastructures vélo. On en a besoin.»

Outre le smiley géant, une campagne d’affichage est lancée. 6 parcours de promenades à vélo «Good Mood» seront aussi proposés à partir de jeudi sur le site bike.brussels.

Mais que fait ce smiley géant sur la petite ceinture de Bruxelles?
Le sourire du smiley géant va se remplir au fur et à mesure des comptages de vélos partout dans Bruxelles. ÉdA – Julien RENSONNET


Nos dernières videos