LOUVAIN-LA-NEUVE

Fusillade à Louvain-la-Neuve: les débats seront rouverts le 5 mai

Fusillade à Louvain-la-Neuve: les débats seront rouverts le 5 mai

Les débats seront rouverts le 5 mai. Photo News

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon n’a pas tranché sur le fond, lundi, dans le dossier d’une fusillade qui s’était produite le 27 juin 2019 sur un parking de Louvain-la-Neuve. Les débats seront rouverts le 5 mai.

Vers 16 h 00, en cette journée de bal des busés, deux groupes s’étaient affrontés et il y avait eu un tir avec une arme à feu, une victime originaire d’Anvers ayant reçu une balle dans le mollet. Le tribunal a décidé de rendre un jugement avant dire droit, qui ordonne une expertise de qualification. Celle-ci devra établir si la victime a subi une incapacité de plus de quatre mois, voire permanente comme l’avait indiqué son conseil. Les débats seront rouverts le 5 mai.

Les circonstances de cette violente altercation sont demeurées floues, du moins si on s’en tient à la version des prévenus ou des victimes. Du côté des prévenus, qui pour une part sont originaires de Bruxelles, on affirme s’être rendu à Louvain-la-Neuve pour une fête d’anniversaire, et s’être retrouvé un peu par hasard sur le parking où a eu lieu la confrontation violente avec deux personnes venues d’Anvers en voiture. Ces victimes, elles, affirment être venues dans la cité universitaire pour un rendez-vous professionnel.

Lors de la bagarre, des sacs ont été volés dans une voiture, des armes diverses ont été utilisées et les auteurs ont pris la fuite à bord d’une Mercedes. Les sacs n’ont pas été retrouvés et les protagonistes ont affirmé qu’ils contenaient des rideaux et un ordinateur. Pour le ministère public, la vraie version est que la fusillade était un braquage commis envers des livreurs de drogue. Des peines de 3, 4 et 6 ans de prison avaient été requises.


Nos dernières videos