article abonné offert

NAMUR

Fin d’une institution à Namur: la friterie de l’Avenir fait partie du passé

Fin d’une institution à Namur: la friterie de l’Avenir fait partie du passé

ÉdA – Florent Marot

C’est le début de la nostalgie pour les amateurs du bout de gras de fin de soirée, de frites nocturnes et de sauce foudroyante maison, la plus piquante de tout le marché du fritkot: la friterie de l’Avenir n’est plus.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 32 des 220 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?