article abonné offert

ROCHEFORT

Un village de vacances plutôt que de seniors

Un village de vacances plutôt que de seniors

L’échevin Yvon Herman et la responsable de l’Urbanisme communal, face aux opposants ÉdA – 501344127196

Une autre opposante, avançant que le sol où se situera le centre de convalescence est pollué, s’est étonnée qu’il n’y ait pas eu d’étude du sol au préalable.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 36 des 196 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?