LIÈGE-ESPAGNE

VIDÉO | La rame de tram de Liège en essai réel sur une voie ferrée en Espagne

La première rame de tram qui sillonnera prochainement la Cité ardente, de Sclessin à Coronmeuse et Droixhe, est maintenant terminée et sortie de l’usine. Les essais ont débuté… sur une voie ferrée espagnole.

Plus rien ne l’arrête. Il y a quelques mois, on découvrait les prémices des essais dynamiques de la première rame de tram de Liège dans l’usine CAF de Saragosse, en Espagne.

Suite à la phase d’essais statiques (qui permet de vérifier que tout fonctionne comme prévu) , les essais dynamiques ont débuté tout d’abord au sein de l’usine CAF et maintenant sur une voie ferrée située à Corella en Espagne.

 

 

Lors de la mise en service du tram, la vitesse commerciale du tram sera en moyenne de 19 à 20 km/h, mais découvrez, ici, un court extrait de ces essais effectués sur batterie à une vitesse moyenne de 60 km/h.

Rappelons que cette rame de tram sillonnera la Cité ardente, de Sclessin à Coronmeuse et Droixhe. «Hâte de voir ça dans les rues de Liège», a tweeté le ministre de la Mobilité, Philippe Henry.

Si la mise en service du tram de Liège est reportée à mai 2023 en raison de la crise sanitaire du coronavirus, «des discussions sont actuellement menées pour envisager une résorption du report annoncé», avait indiqué, en janvier dernier, le ministre de la Mobilité Philippe Henry.

Au total, ce ne sont pas moins de 2 lignes de production, 50 opérateurs d’assemblage, 2.300 composants, 100.000 pièces, 40 types de câbles et 40 kilomètres de câbles qui constituent le futur tram de Liège.

En avril dernier, les premiers rails du tram posés dans le centre-ville.