MONDE

Fusillade chez FedEx à Indianapolis: le tireur était un ancien employé de l’entreprise

Fusillade chez FedEx à Indianapolis: le tireur était un ancien employé de l’entreprise

AFP

L’Amérique est meurtrie par une nouvelle fusillade: au moins huit personnes ont perdu la vie dans un centre de tri postal de la ville d’Indianapolis lorsqu’un ancien employé a ouvert le feu jeudi.

Vers 23h00 locales jeudi (05h00 HB vendredi), le tireur est sorti de sa voiture avec un fusil d’assaut et «a commencé à tirer au hasard, d’abord sur le parking» puis dans l’entrepôt «avant de se donner la mort», a indiqué Craig McCartt, un responsable de la police d’Indianapolis, lors d’un point de presse.

Huit personnes ont été retrouvées mortes et cinq autres ont été hospitalisées.

L’homme ayant tiré ces coups de feu a été identifié par la police comme Brandon Scott Hole, 19 ans. Il a travaillé dans ce centre de tri de l’entreprise Fedex en 2020, ont rapporté les autorités vendredi.

Les raisons de son geste restaient encore inexpliquées pour les enquêteurs mais Brandon Hole était connu des services de police, a précisé l’agent McCartt.

«Au moins 100 personnes étaient présentes dans l’entrepôt au moment de l’attaque», a-t-il ajouté.

«Aucune information»

Des familles se sont plaintes de l’attente interminable pour avoir des nouvelles de leurs proches à cause d’une règle interdisant à certains employés de cet entrepôt d’utiliser leur téléphone portable.

«On nous a donné un numéro à appeler mais qui n’avait pas la moindre information», a fustigé Tammy Campbell, la femme d’un d’entre eux, à la chaîne Fox 59. «Il faut qu’ils changent leur politique et que l’on puisse contacter un employé ou leur permettre d’avoir leur portable.»

Une porte-parole de l’entreprise a confirmé à l’AFP qu’«en vertu de protocoles de sécurité et afin de minimiser les distractions (...), l’accès aux téléphones portables dans certaines zones des opérations de FedEx Ground est limité aux membres autorisés de l’équipe.»

L’attaque, dans cet entrepôt proche de l’aéroport de cette ville du Midwest, n’a duré qu’une poignée de minutes.