TROIS-PONTS

VIDÉO | Ils vidangent le lac de Coo pour y faire des travaux: «Une première en 50 ans»

Dans le cadre de projet d’extension de son bassin inférieur, la centrale de Coo d’Engie Electrabel vient de lancer la deuxième phase des travaux. Celle-ci se traduit notamment par la vidange du bassin et la récupération des poissons.

Depuis ce jeudi, une vaste opération mêlant travaux de rénovation et sauvetage de la faune locale se joue non loin de la célèbre cascade de Coo, plus précisément au niveau du bassin inférieur de la centrale de pompage-turbine appartenant à Engie Electrabel.

+ Découvrez notre reportage vidéo en tête de cet article

«Nous vidangeons le bassin afin d’effectuer des travaux d’entretien au niveau des digues en amont et en aval, ainsi que sur la prise d’eau du bassin inférieur», explique Gilles Hardy, chef de projet.

Au programme des trois prochains mois: des travaux d’étanchéité des deux digues, mais aussi d’extension du bassin.

VIDÉO | Ils vidangent le lac de Coo pour y faire des travaux: «Une première en 50 ans»
Des travaux d’étanchéité sont en cours sur la digue en amont du bassin. EdA - Romain Veys

Une opération «pas courante»

«Cette campagne de grande ampleur est une première depuis la mise en service de la centrale en 1971, ajoute Olivier Desclee, responsable communication chez Engie. À cette occasion, Engie et les clubs de pêches locaux procèdent en accord avec le SPW au transfert des poissons vers les bassins supérieurs, où ils séjourneront le temps de travaux

VIDÉO | Ils vidangent le lac de Coo pour y faire des travaux: «Une première en 50 ans»
L’eau est évacuée vers l’Amblève par un goulot situé au pied de cette construction. EdA - Romain Veys

«Au niveau des opérations de sauvetage, c’est quelque chose qui est réalisé régulièrement au niveau du Service de la pêche, précise Frédéric Dumonceau, attaché au Département Nature & Forêts (DNF) du SPW Environnement. Mais c’est vrai qu’au vu de la superficie du volume d’eau, il s’agit ici d’une opération qui n’est pas courante. C’est assez exceptionnel d’avoir des retenues d’eau qui sont à ce point importantes et ont potentiellement des quantités de poissons importantes.»

+ Retrouvez notre reportage complet à lire dans L’Avenir Verviers de ce samedi 17 avril 2021, sur tablette, smartphone ou PC

VIDÉO | Ils vidangent le lac de Coo pour y faire des travaux: «Une première en 50 ans»
Il faudra encore quelques heures pour vider entièrement le bassin et récupérer les poissons. Mais une grande quantité d’eau a déjà quitté les lieux: on peut le remarquer sur cette photo où l’on observe aisément le niveau habituel de l’eau: là où la végétation commence. EdA - Romain Veys