COO

Le lac inférieur de la centrale de Coo va être vidé pour la première fois en 50 ans

Le lac inférieur de la centrale de Coo va être vidé pour la première fois en 50 ans

ÉdA – Philippe Labeye

Entre le 15 et le 18 avril prochains, ENGIE Electrabel procédera à la vidange complète du lac inférieur de la centrale de Coo, à Trois-Ponts, dans le cadre de travaux d’agrandissement et d’entretien, indique ce jeudi la société.

Il s’agit d’une première pour la centrale hydroélectrique qui n’avait jamais procédé à la vidange du bassin depuis sa mise en service en 1971, soit il y a 50 ans.

Le but de cette vidange complète du lac, la première depuis que la centrale existe, «est principalement de rénover les digues et ouvrages annexes constituant la zone d’eau afin d’en assurer sa sécurité et sa pérennité», informe la société. C’est fin avril que débutera la phase d’extension du bassin, qui permettra d’augmenter son volume de 150.000 m³ et de stocker 117MWh, soit l’équivalent de la production de 39 éoliennes de 3MW pendant une heure.

Accès interdit

La majorité de l’eau, 8 millions de m³, sera pompée vers les bassins supérieurs de la centrale. Le fond du lac, environ 1,5 million de m³, sera lui évacué vers l’Amblève via les vannes de vidange de Roanne Coo, ce qui entraînera une augmentation du débit d’environ 10m³/sec qui se fera de manière progressive sur la journée du 15 avril. Cette action sera menée dans le respect des procédures et des recommandations prévues par le Département nature et forêts (DNF), rassure Engie. Un maximum de poissons seront d’ailleurs récupérés au fond du bassin.

Ce débit de vidange diminuera progressivement pour se terminer le dimanche 18 avril en journée. Le lac inférieur de Coo restera vide et en travaux jusqu’aux alentours du 15 juillet, date à partir de laquelle il sera progressivement rempli et la centrale de Coo remise en activité.

Pour des questions de sécurité, l’accès au bassin inférieur est totalement interdit au public depuis le premier avril et le sera jusqu’au 30 août.