SOIGNIES

Des profs non-prioritaires vaccinés à Soignies? L’Aviq dubitative

Des profs non-prioritaires vaccinés à Soignies? L’Aviq dubitative

Plusieurs enseignants d’écoles des régions de Mons-Borinage et du Centre auraient été vaccinés au centre de vaccination de Soignies alors qu’ils n’étaient ni prioritaires, ni inscrits sur une liste d’attente de la plateforme Qvax. Photo News (Illustration)

Des directions d’écoles de Mons-Borinage et du Centre auraient invité par courriel leurs enseignants, même non-prioritaires, à se faire vacciner au centre de vaccination de Soignies.

SudPresse, qui a révélé l’information, évoque un «bon filon» pour profiter de doses excédentaires. Tenue au courant, l’Aviq a investigué et précisé qu’elle reste dans sa stratégie de vaccination qui donne la priorité aux personnes âgées et à risque.

Plusieurs enseignants d’écoles des régions de Mons-Borinage et du Centre auraient été vaccinés au centre de vaccination de Soignies alors qu’ils n’étaient ni prioritaires, ni inscrits sur une liste d’attente de la plateforme Qvax, ni sur une liste de personnes à risques établie par un médecin traitant. Un courriel envoyé par certaines directions, mentionnant la possibilité de profiter de doses excédentaires de vaccin, serait à l’origine du phénomène. Selon SudPresse, Wallonie-Bruxelles Enseignement a indiqué «qu’il n’y a pas de décision qui émane du pouvoir organisateur à ce sujet.»

L’Aviq a, de son côté, indiqué «ne pas être au courant» de la pratique. «Ce ne sont certainement pas nos consignes», a précisé Lara Kotlar, porte-parole de l’Aviq. «Nous restons évidemment dans la stratégie de vaccination établie et je précise que, même si on s’inscrit sur la plateforme Qvax, la priorité reste donnée aux personnes de plus de 65 ans et aux personnes à risque».

Il est faux que le centre de Soignies ait réservé des plages de vaccination pour des enseignants.

Après avoir pris ses renseignements, l’Aviq signale que le médecin responsable du centre de vaccination de Soignies n’a envoyé aucun courriel. «Les personnes vaccinées à Soignies sont en très grande majorité des citoyens de Braine-Le-Comte, Le Rœulx, Soignies. On n’a donc constaté aucune horde de Borains venant s’y faire vacciner. Selon nos informations, une direction d’école de Dour aurait envoyé un courriel aux enseignants mais nous ne savons pas d’où cette information peut venir. Il est en tout cas faux que le centre de Soignies ait réservé des plages de vaccination pour des enseignants», explique la porte-parole.

L’Aviq précise sur son site internet que «au 29 mars 2021, les enseignants de l’enseignement spécialisé font partie des publics prioritaires et devraient recevoir leur convocation. Si vous n’avez pas reçu votre convocation, vous pouvez contacter votre médecin traitant pour qu’il vous signale comme faisant partie des personnes prioritaires. Pour les autres enseignants, seuls ceux âgés de 18 à 65 ans avec comorbidités sont prioritaires lors de la phase 1B de la vaccination.»