article abonné offert

JUDICIAIRE

Le Zadiste détenu n’a plus fait valoir son droit au silence

Le Zadiste détenu n’a plus fait valoir son droit au silence

Des Zadistes et sympathisants de la ZAD s’étaient rassemblés devant la prison d’Arlon pour manifester leur soutien à leur compagnon de lutte, détenu. -

Quelques jours avant la Chambre du conseil prévue ce vendredi, la juge d’instruction Patricia Devaux a ordonné la mainlevée du mandat d’arrêt décerné le 17 mars à un jeune Zadiste de 24 ans. Il avait été interpellé le lundi 15 mars sur la ZAD, lors de l’expulsion. «Mon client est une personne d’avenir, avec une famille qui le soutient, commente Me Dimitri De Coster, qui a succédé à Me Gaël Thiry dans ce dossier. Mme la juge d’instruction a fait le choix de la confiance vis-à-vis de mon client. Je l’en remercie. »

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 32 des 200 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?