SAINT-GILLES

Un faucon ucclois déménage à… Saint-Gilles: aura-t-il des petits?

Un faucon ucclois déménage à… Saint-Gilles: aura-t-il des petits?

Le plumage du faucon immature est caractéristique: brun terne dans le dos, beige terne sur le ventre. Celui-ci, né à Saint-Job à Uccle, a migré pas loin, à Saint-Gilles. Didier Vangeluwe

Un jeune faucon né au printemps 2020 à Uccle a été observé dans le beffroi de l’hôtel de ville de Saint-Gilles. Très précoce, il couve des œufs avec sa femelle. Le couple fera-t-il naître les premiers fauconneaux saint-gillois?

Il n’y a pas que Saint-Job à Uccle, Saint-Michel-et-Gudule dans le Pentagone et l’ULB à Ixelles qui servent de piste d’atterrissage aux faucons pèlerins. En effet, un couple a élu domicile dans le beffroi de l’hôtel de ville de Saint-Gilles.

Les chercheurs du Museum des Sciences Naturelles relaient l’info sur la plateforme Faucons pour Tous, qu’ils dédient aux rapaces nichés dans la capitale. Selon eux, le mâle est un des jeunes nés en 2020 à Uccle. Celui-ci a été repéré le 8 avril grâce à sa bague, lue par téléscope.

Il s’agit d’une «grosse surprise» selon les mots des naturalistes. Car ce jeune pèlerin d’à peine 1 an n’est pas installé loin du nid parental, situé à 3,5km à peine. «Rien ne nous dit qu’il n’a pas parcouru des centaines de km avant de revenir à Bruxelles», glissent cependant les scientifiques.

Autre surprise: ce faucon se reproduit. «Ceci est fort exceptionnel car normalement, un pèlerin n’est mature qu’à l’âge de 2 ans». Ce spécimen saint-gillois fait donc preuve d’une extrême précocité puisque jusqu’ici, une seule observation d’un mâle d’un an se reproduisant est enregistrée en Belgique.».

Aussi ce freluquet est-il toujours revêtu de son plumage juvénile. «C’est le plumage qu’on observe au moment où le jeune faucon sort du nid. Mais pas tout à fait quand même…», notent les spécialistes. «Dans l’intervalle, les UV ont dégradé les couleurs des plumes. Ainsi, le beau marron chocolat du dos est devenu un brun sans éclat. Et le liseré beige-roux des plumes de la poitrine, des culottes, du croupion, a pâli: il est maintenant beige-jaune, sans éclat».

Une femelle est des œufs

Ce qui n’a visiblement pas empêché notre godelureau de s’attirer les bonnes grâces d’une femelle, «adulte non baguée» dont on ne connaît pas l’origine ni l’âge. On sait juste que «ce n’est pas la même que celle qui a niché à Saint-Gilles au cours des 4 dernières années».

Le nouveau couple saint-gillois couve 3 œufs. Mais rien ne permet de dire qu’ils vont éclore. «Les œufs sont-ils fécondés?», se demandent les biologistes. «On ne le sait évidemment pas». Si les coquilles se craquellent dans 3 semaines maximum, ça serait une première: aucun fauconneau n’a encore vu le jour au-dessus de la place Van Meenen.