ANTOING

Pour leur épargner une mort atroce, les robots tondeuses interdits la nuit à Antoing

Pour leur épargner une mort atroce, les robots tondeuses interdits la nuit à Antoing

Les robots tondeuses devront uniquement opérer en journée pour épargner certains animaux nocturnes, dont le hérisson. ÉdA

Pouvant blesser, voire tuer certains animaux nocturnes, l’usage de robots tondeuses sera désormais interdit la nuit.

D’une entité à l’autre, les horaires pour la tonte de vos pelouses varient en fonction du règlement qui a été adopté par les responsables communaux. Cette fois-ci, en s’attaquant à une modification de l’article 207 du Règlement général de police, la Ville d’Antoing entendait y intégrer des horaires de fonctionnement des robots tondeuses et ce afin de protéger certaines espèces animales, essentiellement nocturnes.

La modification n’est pas passée comme une lettre à la poste. «Nous nous sommes réunis et cela nous a bien fait rigoler! On ne gère pas le bruit généré par les mobylettes, ni la vitesse. Et ici, on va appeler la police pour des tondeuses que l’on n’entend pas… Il sera bon de faire un rappel à ce sujet dans le bulletin communal», a déclaré Jean-Bernard Vivier (GO). «Ce sera inséré dans le bulletin communal. Ce sont des demandes qui proviennent du Parc naturel des plaines de l’Escaut et d’associations de protection des animaux. S’il y a un contrôle, au moins il y aura un règlement et on pourra verbaliser», précisait le bourgmestre Bernard Bauwens.

«Il suffit d’expliquer aux gens pourquoi ne pas faire fonctionner ces robots durant la nuit, une manière de protéger les hérissons et les batraciens lors de leurs déplacements nocturnes, a commenté Samuel Vincent (UCA).

«On pourrait en parler dans les écoles, d’avril à septembre. Lorsque des enfants l’expliquent à leurs parents, souvent ils les écoutent!», est intervenue Carine Bocquet (GO).

Ce point a été approuvé par 14 oui et 4 abstentions sur le banc du Groupe ouverture.